audio

Fleur de Paris (création 1944)

Fleur de Paris (création 1944)

Date de diffusion : 23 sept. 1944

Les heures joyeuses de la Libération font éclore des chansons comme Fleur de Paris.

Niveaux et disciplines

Informations et crédits

Type de ressource :
Forme :
Page publiée le :
2003
Modifiée le :
19 sept. 2022
Référence :
00000000309

Contexte historique

Par Eric Lipmann

Date de création : 1944.

Libérée du joug nazi, la France veut châtier les collaborateurs. La vengeance populaire éclate. On en veut aux officiels de Vichy, aux tortionnaires de la Milice, aux femmes – accusées de "collaboration horizontale" – (humiliées et tondues en place publique). Ce sera l'Épuration.

Selon l'historien Jean-Pierre Rioux, s'appuyant sur des enquêtes de gendarmerie en 1952 et les Mémoires de Guerre du général de Gaulle en 1959, on dénombrerait 10 000 exécutions dont 75% avant le 6 juin et 25% en protestation contre les lenteurs de la justice légale ou par règlements de compte personnels. Des cours de justice régionales et une Haute Cour de Justice voient le jour en novembre 1944. Le 6 août 1953, le vote de la loi d'amnistie éteignit toutes les poursuites contre les collaborateurs.

Éclairage média

Par Eric Lipmann

Un hymne à la Libération

Créée par Maurice Chevalier en 1944, c’est l’orchestre de Jacques Hélian qui va lancer Fleur de Paris pour en faire un véritable hymne à la Libération. Dans toute la France, on chante des mélodies joyeuses avec Edith Piaf, Lily Fayol, Yves Montand, Georges Ulmer, Jacques Pills…

Les nouveaux succès sont tous à base de swing, de sambas, de biguines. Redevenue libre, la TSF diffuse ces rythmes nouveaux. On écoute aussi beaucoup la U.S.Forces Network, la radio des G.I.s. Les bals publics ne sont plus interdits, des galas de bienfaisance se tiennent tous les soirs.

Thèmes

Sur le même thème

Sur le même thème