vidéo - 

La pratique du carême chez les catholiques français

Date de diffusion : 17 mars 2010

Plusieurs catholiques français évoquent leur pratique du carême. Une femme reçoit chaque jour un courrier électronique contenant des versets de la Bible. Les Dominicains de Lille ont en effet créé un site internet pour le carême.

Niveaux et disciplines

Informations et crédits

Type de ressource :
Forme :
Collection :
Production :
INA
Page publiée le :
10 févr. 2016
Modifiée le :
19 sept. 2022
Référence :
00000001755

Contexte historique

Par Christophe Gracieux

Le carême est la période de quarante jours qui précède Pâques, fête principale de la religion chrétienne lors de laquelle est célébrée la résurrection de Jésus-Christ. Dérivant du mot latin quadragesima qui signifie « quarantième » et institué au IVe siècle, il couvre en fait une période de quarante-six jours puisque les dimanches ne sont pas comptés. Les quarante jours du carême renvoient non seulement aux quarante années passées par les Hébreux entre leur sortie d’Égypte et leur entrée en Terre promise mais aussi aux quarante jours passés par Jésus-Christ au désert après son baptême.

Le carême débute le mercredi des Cendres, au lendemain du mardi gras. Ce jour-là, lors d’une célébration, les fidèles catholiques se voient marqués par l’imposition des cendres sur le front, symbole de la fragilité humaine. C’est à la veille de Pâques, le samedi saint au soir, que le carême prend fin. Il se clôt ainsi au terme de la semaine sainte. Ouverte par le dimanche des Rameaux, celle-ci comprend des moments essentiels du christianisme : le jeudi saint, qui commémore la Cène qui vit Jésus-Christ instituer l’eucharistie, et le vendredi saint, jour de célébration de la Passion et de la crucifixion de Jésus-Christ.

Le carême est une période de préparation à Pâques. Les chrétiens sont invités à approfondir leur foi, notamment par le jeûne. Si au moment de l’institution du carême au IVe siècle, un seul repas frugal par jour devait être pris, l’Église catholique ne prescrit plus le jeûne depuis 1949 que pour deux journées : le mercredi des Cendres et le vendredi saint. Plus largement, durant le carême, les fidèles sont invités à se détacher des biens matériels. Par ailleurs, ils doivent se consacrer à la prière et à la pénitence. Le carême constitue également une période de partage : les chrétiens effectuent des dons en faveur d’associations caritatives et des plus déshérités.

Éclairage média

Par Christophe Gracieux

Ce reportage tourné par le bureau de Lille de France 2 constitue le « dossier » du journal télévisé de 20 heures du 17 mars 2010. Non nécessairement lié à l’actualité immédiate, cette séquence du journal télévisé permet d’aborder plus en profondeur une question particulière. Dans le cas présent, il s’agit de traiter de la pratique catholique du carême. Les catholiques se trouvent en effet à ce moment-là au cœur de cette période, débutée un mois auparavant.

Ce reportage vise à présenter cette pratique religieuse de la manière la plus concrète possible. Il se constitue ainsi d’images factuelles filmées au domicile de catholiques qui font le carême. Des interviews viennent éclairer les images commentées par la journaliste : elles apportent différents témoignages sur la façon dont ces personnes vivent le carême. En effet, c’est sous l’angle de la diversité des pratiques que l’équipe de France 2 a choisi de présenter le carême. Toutes extrêmement concrètes, les quatre séquences donnent à voir trois façons différentes de vivre cette période de préparation des chrétiens à Pâques. La première séquence montre ainsi une famille qui s’adonne à la prière et à certaines privations alimentaires. La seconde met en valeur la dimension d’approfondissement de la foi que constitue le carême pour un couple. 

La troisième et la quatrième séquences visent quant à elles à montrer l’adaptation de la pratique du carême à Internet. Une jeune femme est ainsi filmée chez elle devant son ordinateur en train de lire un verset biblique. De fait, les Dominicains de Lille, présentés dans la quatrième séquence du reportage, ont créé un site internet de retraite en ligne pendant le carême. Ce site, auquel près de 90 000 personnes étaient inscrites en 2015, permet de faire le carême en ligne : chaque jour des méditations et des prières sont envoyées aux abonnés.

Thèmes

Sur le même thème

Sur le même thème