vidéo - 

Décès de Karl Lagerfeld, couturier et directeur artistique emblématique de Chanel

Proposé par Institut national de l’audiovisuel

Date de diffusion : 20 févr. 2019

Karl Lagerfeld, couturier et directeur artistique de Chanel depuis 1982, est mort le 19 février 2019. Concepteur de défilés grandioses, il a fortement contribué à l’expansion de cette prestigieuse maison de haute couture.

Niveaux et disciplines

Informations et crédits

Type de ressource :
Forme :
Collection :
Page publiée le :
16 janv. 2023
Modifiée le :
16 janv. 2023
Référence :
00000004912

Contexte historique

Par Christophe GracieuxProfesseur agrégé en classes préparatoires littéraires au lycée Watteau (Valenciennes) )

Né le 10 septembre 1933 à Hambourg (Allemagne), Karl Lagerfeld s’établit à Paris avec sa mère en 1952. Deux ans après, en 1954, il remporte un concours organisé par le Secrétariat international de la laine, dans la catégorie manteau. Ce prix lui permet d’entrer dans de grandes maisons de couture, d’abord Pierre Balmain de 1955 à 1958, puis Patou, dont il devient directeur artistique en 1959. Ensuite, en 1964, il est nommé directeur de la création chez Chloé, avant d’entrer en 1965 chez Fendi, la marque italienne de prêt-à-porter.

En 1982, il prend la direction de Chanel. Cette maison de couture prestigieuse fondée par Gabrielle Chanel en 1910 se trouve alors en difficulté. Karl Lagerfeld, devenu directeur artistique de Chanel dès 1983, parvient alors à redresser cette maison. Dès 1986, celui que l’on surnomme le « Kaiser » reçoit le Dé d’or de la meilleure collection de haute couture.

Durant les trente-sept ans qu’il passe à la tête de Chanel, il parvient à développer fortement cette maison au point d’en faire l’une des principales marques de luxe au monde. Bénéficiant d’une grande liberté, il n’hésite pas à recourir à des matériaux comme le tweed ou le camélia pour concevoir ses collections.

Très vite, il comprend la nécessité de mettre l’accent sur la communication et le marketing pour mieux faire connaître Chanel et ses collections. Il présente ainsi celles-ci lors de défilés-spectacles grandioses, organisés à partir de 2005 sous la nef du Grand Palais à Paris. Par exemple pour la présentation de la collection automne-hiver 2010 de Chanel, en mars 2010, il met en scène un défilé sur la banquise, ayant fait venir de Suède un iceberg de 265 tonnes. Également photographe et éditeur, il est l’auteur à partir de 1987 de plusieurs campagnes publicitaires pour Chanel.

Karl Lagerfeld met en avant dans les défilés de ses collections comme dans ses campagnes publicitaires des mannequins stars, dont Inès de la Fressange, choisie comme l’égérie du parfum Coco dans les années 1980, ou de Claudia Schiffer. Sous sa direction, Chanel fait également son entrée dans l’horlogerie en 1987, la joaillerie en 1993 et la lunetterie en 1999.

Devenu lui-même dans les années 1990 une icône aisément reconnaissable à son costume sombre, son col blanc montant et ses cheveux en catogan, Karl Lagerfeld conçoit aussi des collections, dessine et photographie pour d’autres marques que Chanel. Désireux de démocratiser la haute-couture, il collabore notamment en 2004 avec la chaîne suédoise de prêt-à-porter à petits prix H&M.

Le directeur artistique de Chanel s’éteint le 19 février 2019, à l’âge de quatre-vingt-cinq ans.

Éclairage média

Par Christophe GracieuxProfesseur agrégé en classes préparatoires littéraires au lycée Watteau (Valenciennes) )

Diffusé dans le journal télévisé de 13h de France 2 du 20 février 2019, au lendemain de la mort de Karl Lagerfeld, ce sujet ne prend pas la forme d’une rétrospective nécrologique consacrée à l’ensemble de la carrière du couturier. Intitulé Karl Lagerfeld. Le bâtisseur de l’empire Chanel, il se concentre sur la partie la plus emblématique de sa carrière : sa direction de la maison de couture Chanel.

De forme classique, le sujet s’ouvre sur des plans filmés le matin même par une équipe de France 2 devant la boutique Chanel, rue Cambon à Paris. Cette séquence d’ouverture a pour but de montrer l’hommage rendu au défunt couturier par certains admirateurs : différents plans dévoilent des fleurs, des dessins et des mots déposés devant l’entrée de la boutique en hommage à Karl Lagerfeld. Surtout, un micro-trottoir laisse entendre les réactions de trois passantes au sujet du directeur artistique de Chanel.

Pour le reste, le sujet se constitue principalement d’un montage d’images d’archives et d’interviews. La plupart de ces images donnent à voir Karl Lagerfeld, dessinant un croquis ou pendant des défilés aux côtés de mannequins. Le sujet de France 2 propose d’ailleurs de nombreux extraits de défilés organisés par Karl Lagerfeld pour Chanel. Le Karl Lagerfeld a en effet marqué l’histoire de la mode et fortement contribué au développement de la prestigieuse maison de couture par des défilés grandioses, aux mises en scène conçues pour marquer les esprits.

Ainsi, outre des images de mannequins filmées au cours de différents défilés, le sujet de France 2 présente des extraits de quatre défilés aux décors particulièrement spectaculaires, tous organisés sous la verrière du Grand Palais. D’abord le défilé de présentation de la collection printemps-été 2015 de Chanel, organisé en septembre 2014 : Karl Lagerfeld a fait défiler les mannequins comme si elles participaient à une manifestation dans une rue de Paris reconstituée, surnommée « Boulevard Chanel », en scandant des slogans féministes et en brandissant des pancartes. Puis le défilé automne-hiver 2014-2015, organisé en mars 2014, pour lequel Karl Lagerfeld a imaginé les allées d’un supermarché vendant uniquement des produits Chanel. À l’issue de ce défilé, les invités avaient pu récupérer ces différents produits.

Un troisième défilé Chanel est identifiable dans le sujet de France 2, celui de présentation de la collection automne-hiver 2011-2012, tenu en juillet 2011, lors duquel la place Vendôme avait été reconstituée, avec une statue de Coco Chanel placée au sommet de la colonne éponyme. Enfin, figurent aussi dans le sujet de France 2 des plans du défilé de la collection printemps-été 2016, organisé en octobre 2015, dans un hall d’aéroport reconstitué.

Lieux

Thèmes

Sur le même thème

Sur le même thème

: Voir les documents suivants
: Voir les documents précédents