SPME : le journalisme et ses enjeux

SPME : le journalisme et ses enjeux

Par Lara Mercier, Journaliste, cheffe de projet éditorial à l’InaPublication : 10 févr. 2020, Mis à jour : 08 oct. 2020

# Présentation

En amont de la Semaine de la Presse et des Médias dans l'École, Lumni Enseignement vous propose un tour d’horizon du journalisme et de ses enjeux. Ces contenus pourront vous accompagner lors de séances d’initiation avec vos élèves, en complément du dossier pédagogique édité par le CLEMI.

     

# Définir les termes

Comme dans toutes les matières, il est important de bien définir les termes du sujet. Qu’est-ce que c’est, le journalisme ? Qu’est-ce qui différencie une information d’une rumeur ? Comment définir un média ?

Deux collections, L'Information en 5 questions et Le Journalisme en 5 questions, produites par Arte Journal junior et le Clemi, vous proposent plusieurs animations sur le sujet.

# La liberté de la presse

Le journalisme ne peut exister sans la liberté de la presse. Ce principe fondamental de la démocratie repose sur deux piliers : la liberté d’opinion et la liberté d’expression.

En France, la liberté de la presse a été proclamée en 1881.

Son principe est simple : tout être humain, quel que soit son âge, a besoin de s’informer pour devenir un citoyen éclairé et vivre en société. Pour qu’il reste libre dans ses convictions, il existe plusieurs centaines de médias en France.

Ces journaux, radios, chaînes de télévision ou sites internet reflètent la diversité d’opinion.

Mais ailleurs dans le monde, la liberté de la presse n’est pas respectée partout. Elle est même en recul, selon le rapport de 2019 établi par Reporters sans frontières, qui dresse chaque année un état des lieux.

Dans les zones de conflits, par exemple, les journalistes risquent souvent leur vie pour travailler sur le terrain. Un sacrifice qui se justifie, selon la journaliste et ancienne otage Florence Aubenas.

Dans des pays dits "en paix" aussi, les journalistes sont menacés. Des régimes autoritaires, comme la Chine ou l’Arabie Saoudite, détiennent plus d’une centaine de journalistes en prison.

En Turquie, 165 d’entre eux sont actuellement sous les barreaux. Une grave atteinte à la liberté de la presse, amorcée il y a plusieurs années, comme le montre cette archive de 2014.

Autre obstacle à la liberté de la presse : le poids croissant des géants du web et la gestion opaque de leurs algorithmes. Depuis la révolution numérique, la survie des médias dépend de plus en plus des logiques économiques décidées par les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon).

Peut-on encore espérer une information indépendante dans ce contexte ?

# Sommes-nous tous des médias ?

Aujourd’hui, les nouvelles technologies permettent aux informations de circuler très vite, presque en temps réel, et de s’affranchir des frontières. L’arrivée des réseaux sociaux, au milieu des années 2000, a permis à chacun de relayer des informations et des témoignages. Un progrès pour contourner la censure de certains pays, comme l’Iran.

Si chaque internaute peut aujourd’hui être un vecteur d’information, tout le monde n’est pas pour autant journaliste.

La différence tient dans la vérification des faits et le recoupement des sources. Chacun d’entre nous peut suivre cette rigueur méthodologique, qui permet de mieux s’informer et combattre les fake news.

# La place de l’image

Parmi les informations diffusées dans le monde, l’image est un cas particulier : elle n’est pas soumise à la barrière de la langue comme le texte.

La photo de presse connaît ainsi un essor fulgurant au XXe siècle, portée par des noms devenus iconiques, comme Cartier-Bresson, Brassaï, ou Capa.

Si le métier de photoreporter a longtemps été l’apanage des hommes, la profession tend à se féminiser. Écoutez la photographe de guerre Véronique de Viguerie parler de son métier et analyser l’une de ses photos prise en Irak.

Parmi les images, les dessins de presse occupent une place particulière. Leur dimension satirique est revendiquée au nom de la liberté d’expression, mais leur réception se heurte parfois à la sensibilité des personnes.

Le cas le plus emblématique est celui du journal Charlie Hebdo, attaqué en justice en 2007 pour des caricatures de Mahomet.

Le 7 janvier 2015, huit membres de la rédaction du journal sont assassinés par des terroristes. 4 jours plus tard, plusieurs millions de personnes défilent en France pour afficher leur soutien à la liberté de la presse.

# Pistes pédagogiques

Sur le thème de cette année, les enseignants peuvent également consulter les pistes pédagogiques suivantes :