Les mémoires de la Seconde Guerre mondiale en France

Les mémoires de la Seconde Guerre mondiale en France

Par Jean-Pierre Roux et Pierre Papet, Enseignants de l'Académie de Rennes et de GrenoblePublication : 2009, Mis à jour : 05 mars 2020

# Présentation

Une large sélection de documents permet d'identifier les phases et les enjeux successifs de la mémoire de la Seconde Guerre mondiale en France.

     

Place dans le programme

  • Terminale > Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques : Histoire et mémoires

# Activités

Les films (documentaires et fictions) ont joué un grand rôle dans l'évolution des regards portés sur la Seconde Guerre mondiale en France, dans l'évolution de ses mémoires.

# Problématique : Quels sont les enjeux de la mémoire de cette période ?

Avant-propos : Les déchirements de la France pendant la Seconde Guerre mondiale.

Objectifs : Montrer que la France de ce temps est déchirée, que les motivations des différents acteurs sont nombreuses et parfois ambiguës. Cet avant-propos est indispensable à la compréhension des enjeux de mémoire de l'après-guerre.

# De l'après-guerre aux années 1960 : Une mémoire largement mythique, portée par les gaullistes et les communistes

Document iconographique : Affiche du Parti Communiste du 22 octobre 1944, commémorant le décès des 27 fusillés de Chateaubriant (site Regards sur la Résistance).

question 1

Quelle représentation des Français pendant la Seconde Guerre mondiale est donnée par les discours du général de Gaulle, de Malraux, par le reportage sur les noms des martyrs de la Résistance ? Quels sont les objectifs poursuivis par les Gaullistes en construisant cette mémoire du conflit ?

question 2

Quelle représentation du Parti Communiste Français pendant la guerre est donnée par l'affiche du 22 octobre 1944 ? Présente-t-elle des points communs avec celle des gaullistes ?

question 3

Montrez que le cinéma de l'époque s'inscrit dans la même construction mémorielle (La Bataille du Rail, mais aussi L'Armée des ombres, La Grande vadrouille ...)

# Les années 1970 - 1980 : La mémoire revisitée

question 4

A partir du cas de Robert Paxton, présentez le rôle des historiens dans la construction et dans l'étude de la mémoire nationale.

question 5

Quel fut le rôle du cinéma dans la construction de cette mémoire ?

question 6

Montrez qu'à partir des années 1970 s'individualise une mémoire spécifique de la Shoah.

# Les années 1990 - 2000 : L'apaisement ?

question 7

A partir des ces documents, expliquez en quoi on peut parler d'une mémoire de la Seconde Guerre mondiale plus apaisée à partir des années 1990.

# Bilan

On doit arriver à l'issue de ce travail à définir la Mémoire et à la distinguer de l' Histoire  :

Définition de mémoire

Ensemble des souvenirs, vécus, construits ou transmis (par la famille, l'école...), des individus et des groupes, d'un événement historique. Les mémoires sont donc des représentations, qui se construisent, évoluent et, éventuellement, entrent en concurrence. Ces mémoires se différencient de l' Histoire par le statut de la preuve et par le fait que ces mémoires sont chargées d'une utilité par les groupes qui les portent. Toutefois, les historiens peinent parfois à s'extraire du poids des mémoires, voire sont parfois instrumentalisés : l'Histoire tend à l'objectivité, mais ne peut l'atteindre totalement.