Racisme et antisémitisme en France

Racisme et antisémitisme en France

Par Christophe Gracieux, Professeur agrégé en classes préparatoires littéraires au lycée Watteau (Valenciennes)Publication : 29 août 2016, Mis à jour : 08 oct. 2020

# Présentation

Ce parcours est consacré au racisme et à l’antisémitisme aujourd’hui en France. Les discriminations et les violences en raison de l’origine ou de la religion sont fréquentes. Les actes antisémites et antimusulmans sont notamment en forte hausse depuis les années 1990. La lutte contre le racisme et l’antisémitisme se fonde sur des textes législatifs. Mais elle passe également par l’action d’associations et de citoyens.

     

Place dans le programme

  • Seconde > Enseignement moral et civique : Garantir les libertés, étendre les libertés : les libertés en débat
  • Cycle 4 > Enseignement moral et civique > Acquérir et partager les valeurs de la République
  • Cycle 4 > Enseignement moral et civique > Respecter autrui
  • Cycle 3 > Enseignement moral et civique > Respecter autrui
  • Cycle 3 > Enseignement moral et civique > Enseignement moral et civique > Acquérir et partager les valeurs de la République
  • CAP > Enseignement moral et civique : La liberté, nos libertés, ma liberté

Objectifs pédagogiques

  • Réfléchir aux différentes formes de racisme et d’antisémitisme.
  • Expliquer la notion de discrimination.
  • Connaître les textes fondamentaux de lutte contre les discriminations.
  • Expliquer la lutte menée contre le racisme et l’antisémitisme.
  • Exploiter un document audiovisuel : prélever, hiérarchiser et confronter des informations dans ce document.
  • Mettre en lien des documents audiovisuels et des textes de référence.

Durée de l'activité

Ce parcours peut être mené en trois séances d’une heure, en classe ou en salle informatique : 1 heure consacrée à la définition du racisme, 1 heure à l’étude d’actes antisémites et antimusulmans (éventuellement à sélectionner) et 1 heure à la lutte contre le racisme. Le parcours peut également être adapté par l’enseignant en fonction de ses souhaits et du temps disposé.

Il peut notamment être conduit au moment de la Semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme (organisée chaque année autour du 21 mars, la journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale).

# Partie 1. Le racisme

Il s’agit dans un premier temps d’essayer de définir le racisme en croisant des vidéos avec des textes de référence.

# Le racisme en France dans les années 1970

question 1

Quelles sont les différentes discriminations présentées dans le sujet ?

question 2

Lisez les textes ci-dessous. Pourquoi peut-on dire que les actes et propos racistes montrés dans le sujet ne respectent pas les déclarations des droits de l’homme ?

# Textes de référence

# Document 1 : Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, 26 août 1789

Article 1er. Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune.

# Document 2 : Déclaration universelle des droits de l’homme du 10 décembre 1948

Article 1er. Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

Article 2. 1. Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation.

# La discrimination au logement

question 3

Pourquoi ce chauffeur de taxi n’a-t-il pas obtenu de logement à Paris ?

question 4

Relevez les raisons de la discrimination au logement données par la juriste de SOS Racisme.

question 5

De quel moyen disposent les victimes de discriminations au logement ?

# La HALDE

Note : la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité a été en place de 2004 à 2011. Ses missions ont depuis été transférées au Défenseur des droits.

question 6

Identifiez les différentes formes de discrimination mentionnées dans le reportage.

# Synthèse

question 7

À partir des vidéos et des textes ci-dessus, essayez de définir le racisme en quelques phrases.

# Partie 2. L’antisémitisme en France

L’antisémitisme en France est un phénomène ancien. Il a particulièrement sévi à la fin du XIXe siècle, au moment de l’Affaire Dreyfus, et plus encore dans les années 1930 et pendant la Seconde Guerre mondiale. Le régime de Vichy (1940-1944) a ainsi mis en place un antisémitisme d’État en adoptant une législation antisémite spécifique et en apportant un concours essentiel aux nazis pour exterminer les Juifs français.

Si l’antisémitisme s’est quelque peu atténué après 1945, il prend à partir des années 1980 la forme principale du négationnisme et du révisionnisme à travers les figures de Robert Faurisson et de Jean-Marie Le Pen. Depuis les années 1990, les actes antisémites sont cependant en nette recrudescence. Des cimetières juifs sont régulièrement profanés. Les Juifs de France sont également victimes d’agressions violentes et d’attentats.

# La profanation de Carpentras

question 1

Expliquez ce qui s’est passé à Carpentras.

question 2

Relevez les mots et expressions utilisés pour qualifier l’acte commis à Carpentras.

question 3

À quelle période historique le journaliste fait-il allusion à la fin du reportage ? Pour quelle raison ?

question 4

Visionnez également le document sur la profanation d’Herrlisheim en 2004. Relevez les éléments antisémites visibles dans le sujet.

# L’assassinat d’Ilan Halimi

question 5

Expliquez ce qui est arrivé à Ilan Halimi.

question 6

Quel était le mobile du crime ?

question 7

Pourquoi d’après vous ce crime a-t-il une dimension antisémite ?

# La tuerie de Toulouse par Mohamed Merah

question 8

Résumez les faits.

question 9

Relevez les expressions qui témoignent de l’horreur de cet attentat.

# La prise d’otages de l’Hyper Cacher

question 10

Quelle était la cible de l’attentat commis par Amedy Coulibaly ?

question 11

Relevez les différents moyens d’expression de l’hommage aux victimes.

question 12

Montrez qu’une atmosphère d’union nationale prévaut dans ces hommages.

# Partie 3. Les actes antimusulmans

Le racisme en France touche également les musulmans. Les actes antimusulmans sont de fait en nette hausse depuis les attentats commis aux États-Unis le 11 septembre 2001. Il peut s’agir de discriminations à l’emploi ou au logement. Les violences contre des institutions et édifices musulmans (cimetières profanés, inscriptions racistes, incendies de lieux de prière) se multiplient également. Les actes antimusulmans en France ont surtout connu une nette augmentation depuis les attentats perpétrés par des terroristes djihadistes en 2015 et 2016.

# Profanation du cimetière militaire musulman de Notre-Dame-de-Lorette

question 1

Comparez cette profanation avec celles des cimetières juifs de Carpentras et d’Herrlisheim étudiées dans la première partie.

question 2

Sur quoi porte la polémique qui éclate après la profanation ?

# Les actes antimusulmans après les attentats de janvier 2015

question 3

Relevez les différents types d’actes racistes et antimusulmans présentés dans le reportage.

question 4

Quelles sont les réactions des personnes interviewées dans le sujet ?

question 5

Qu’est-ce que l’Observatoire contre l’islamophobie ?

# Partie 4. Lutter contre le racisme et l’antisémitisme

La lutte contre le racisme et l’antisémitisme passe d’abord par l’adoption d’une législation spécifique. Les loi Pleven du 1er juillet 1972 et Gayssot du 13 juillet 1990 ont ainsi mis en place un arsenal juridique pour combattre propos et actes racistes et antisémites. Des mesures destinées à lutter contre la discrimination raciale sont également proposées, comme le CV anonyme. Par ailleurs, la lutte contre le racisme et l’antisémitisme se fonde sur l’action d’organismes (la HALDE puis le Défenseur des droits) et d’associations (SOS Racisme, la Ligue des droits de l’homme, le Mrap ou la Licra).

# La loi Gayssot

question 1

À l’aide du reportage et du texte ci-dessous, expliquez ce que prévoyait la loi du 1er juillet 1972. Vous pouvez aussi revoir le document ci-dessous.

# Loi Pleven du 1er juillet 1972

Article 1er. L’article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse est complété par un cinquième alinéa ainsi conçu :

"Ceux qui, par l’un des moyens énoncés à l’article 23, auront provoqué à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée, seront punis d’un emprisonnement d’un mois à un an et d’une amende de 2.000 F à 300.000 F ou de l’une de ces deux peines seulement".

question 2

Quels sont les trois principaux points de la législation antiraciste modifiés par la loi Gayssot ?

question 3

Que condamne l’article ci-dessous ?

# La loi sur le CV anonyme

question 4

Pourquoi les deux candidats présentés ne parviennent-ils pas à obtenir un entretien ?

question 5

Quel est le pourcentage de chance d’un candidat au prénom d’origine africaine ou maghrébine de décrocher un entretien ? Et d’obtenir un emploi ?

question 6

Quels moyens existent pour « faire sauter la barrière du CV » ?

question 7

Relevez et placez dans le tableau ci-dessous les arguments favorables et défavorables au CV anonyme mentionnés dans le reportage.

Arguments favorables Arguments défavorables
   

# SOS Racisme

question 8

Quel est le slogan de SOS Racisme ?

question 9

Quel est l’objectif de SOS Racisme ?

question 10

Comment SOS Racisme lutte-t-il contre le racisme ? Formulez votre réponse à l’aide de la vidéo mais également du site internet de l’association sos-racisme.

# Bilan

En vous aidant des vidéos et des réponses aux questions, imaginez un projet que vous pourriez monter avec votre classe afin d’agir contre le racisme et l’antisémitisme. Il peut par exemple prendre la forme d’une campagne d’affiches à l’occasion de la Semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme.

# Pour aller plus loin

Textes de référence

Lois antiracistes

Bibliographie

  • BENBASSA Esther (dir.), Dictionnaire des racismes, de l’exclusion et des discriminations, Paris, Larousse, 2010.
  • NOIRIEL Gérard, Immigration, antisémitisme et racisme en France. XIXe-XXe siècles, Paris, Hachette littératures, 2009.
  • TAGUIEFF Pierre-André, L’Antisémitisme, Paris, PUF, « Que sais-je ? », 2015.
  • TAGUIEFF Pierre-André (dir.), Dictionnaire historique et critique du racisme, Paris, PUF, 2013.
  • TAGUIEFF Pierre-André, Une France antijuive ? Regards sur la nouvelle configuration judéophobe, Paris, CNRS éditions, 2015.
  • WINOCK Michel, Nationalisme, antisémitisme et fascisme en France, Paris, Le Seuil, nouvelle édition 2014.

Ressources numériques

Institutions et organismes gouvernementaux

Associations antiracistes

  • Le site de la Ligue des droits de l’homme

  • Le site de la licra, Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme

  • Le site du Mrap, Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples

  • Le site de SOS Racisme

L’éducation contre le racisme et l’antisémitisme

La liberté d’expression et ses limites