ARTICLE

Blaise Pascal a-t-il inventé l’ordinateur ?

Copyright de l'image décorative: © INA

Par Fabien Trécourtjournaliste idées, culture et société
Publication : 15 juin 2023 | Mis à jour : 10 juin 2024
Temps de lecture : 2 min

Niveaux et disciplines

À l’âge de 19 ans, le scientifique et philosophe Blaise Pascal (1623-1662) imagine une machine composée de disques mécaniques et de lanternes, permettant d’effectuer rapidement et, surtout, automatiquement des calculs complexes : des séries d’additions, de soustractions et de multiplications. À l’origine, l’idée était de faciliter le travail de son père, Étienne Pascal, alors surintendant de Haute-Normandie, notamment en charge de la collecte des impôts et de la comptabilité des recettes fiscales à Rouen.

Par la suite, Pascal ne cesse de perfectionner son concept. Ses premiers modèles se présentent sous la forme d’un élégant coffret sur roues, comprenant de petites fenêtres où s’affichent le résultat des calculs. Présentée dans les milieux érudits et chez les amateurs de science, à partir de 1645, la machine fait sensation et reçoit le nom de pascaline en hommage à son créateur. Pascal en construit une vingtaine durant une période d’environ dix ans. En 1649, un décret royal lui accorde même l’exclusivité de la production des machines à calculer en France. La pascaline se vend peu du fait de son coût élevé (autour de 100 livres, soit plus de 2 000 euros), mais reste la première machine à calculer opérationnelle au XVIIe siècle. Le mathématicien allemand Wilhelm Schickard a bien, quelque vingt ans plus tôt, conçu une machine similaire, fondée sur une chaîne de roues dentées. Mais aucun prototype n'en a été conservé. D’autres inventions ont apporté leur pierre à l’édifice, comme la machine analytique imaginée par le mathématicien anglais Charles Babbage en 1834. Le développement du calcul mécanique se poursuit en Europe et culmine avec l’invention du premier microprocesseur par Intel en 1971.

Thèmes

Sur le même thème