PISTE PÉDAGOGIQUE

Information : en qui puis-je avoir confiance ?

Par Fanny Baroukhprofesseure des écoles, Enseignante UPE2A à Perpignan.
Publication : 05 oct. 2023 | Mis à jour : 24 nov. 2023

Niveaux et disciplines

Si vous êtes enseignants, vous pouvez accéder aux éléments de correction de cette piste pédagogique en vous authentifiant : cliquez sur le bouton connexion en haut à droite.

À l’heure d’Internet et des chaînes d’information en continu, le flux d’informations reçu au quotidien est tel qu’il est parfois difficile de savoir démêler le vrai du faux. Les enfants ne sont pas épargnés par ces difficultés à trier l’information.

En s’intéressant aux définitions précises des termes « information », « média », « source » et « journalisme », cette piste pédagogique les aidera à prendre la distance nécessaire avec les informations qui leur parviennent et à faire preuve d’esprit critique.

Cette piste pédagogique s'adresse à des élèves du CE2 à la sixième.

  • Cycle 2 et 3 > Langage oral > Dire pour être entendu et compris
  • Cycle 2 et 3 > Enseignement civique et moral > Culture du jugement > Développer les aptitudes au discernement et à la réflexion critique
  • Cycle 2 et 3 > Enseignement civique et moral > Culture du jugement > Confronter ses jugements à ceux d’autrui dans une discussion ou un débat argumenté et réglé
  • Cycle 2 et 3 > Enseignement civique et moral > Culture du jugement > S’informer de manière rigoureuse
  • Domaine 1 : Les langages pour penser et communiquer > Comprendre, s’exprimer en utilisant la langue française à l’oral et à l’écrit  > Comprendre et s’exprimer à l’oral
  • Domaine 1 : Les langages pour penser et communiquer > Comprendre, s’exprimer en utilisant les langages des arts et du corps > Pratiquer et comprendre les langages artistiques
  • Domaine 2 : Les méthodes et outils pour apprendre > Organiser son travail personnel
  • Domaine 2 : Les méthodes et outils pour apprendre > Coopérer avec des pairs et élaborer des projets
  • Domaine 2 : Les méthodes et outils pour apprendre > Rechercher et traiter l’information au moyen d’outils numériques
  • Domaine 2 : Les méthodes et outils pour apprendre > Rechercher et trier l’information et s’initier aux langages des médias
  • Domaine 3 : La formation de la personne et du citoyen > S’exprimer (émotions, opinions, préférences) et respecter l’expression d’autrui
  • Domaine 5 : Les représentations du monde et de l’activité humaine > Imaginer, élaborer et produire
  • Trier et hiérarchiser des documents selon des critères de fiabilité
  • Prendre de la distance vis-à-vis des informations reçues
  • Faire preuve d’esprit critique
  • Concevoir un article de presse des investigations à la rédaction

5 séances de 50 minutes environ. 

Séance 1 : Qu’est-ce qu’une information ?

     

Durée de l’activité

50 minutes.

Objectif de la séance

Aboutir à une définition précise de ce qu’est une information, par opposition à la fiction, la rumeur, l’anecdote et l’opinion.

Objectifs

  • Trier des textes de différentes natures
  • S’exprimer sur un mot déjà entendu
  • Définir le mot information et en déduire ses contraires

Phase 1 : Trier des textes selon leur nature

L’enseignant distribue aux élèves, réunis par groupes de 4 ou 5, une série de documents écrits.

 

Certains de ces documents sont des articles de presse (l’enseignant pourra les remplacer ou les étoffer par des articles trouvés dans des quotidiens locaux et nationaux au moment de la mise en place de la piste pédagogique en classe), d’autres des publicités, des témoignages ou encore des œuvres de fiction ou de poésie. 

L’enseignant demande aux élèves de trier les documents, sans leur donner davantage de consignes. Il laisse les élèves se mettre d’accord entre eux.

Après une quinzaine de minutes de réflexion, une mise en commun est proposée. Dans chaque groupe, un élève désigné comme rapporteur expose et justifie le tri qui a été réalisé.

Les avis sont confrontés, l’enseignant guide la parole.

La forme et la présentation des textes devra alors être comparée et les indices ayant permis aux élèves d’effectuer leur tri seront présentés. 

Une correction est ensuite proposée. 

Phase 2 : Définir le mot information

L’enseignant écrit le mot « information » au tableau. 

Il demande aux élèves s’ils ont déjà entendu ce mot et ce qu’il signifie. 

Les éléments de réponse attendus sont : télévision, journaux, Internet, médias, faits, enquête.

L’enseignant note au tableau les réponses proposées, les détaille (selon le niveau de classe, il peut demander aux élèves d’énoncer des titres de médias), les regroupe au fur et à mesure. 

Parmi les documents proposés en début de séance, l’enseignant demande aux élèves lesquels contiennent de l’information et comment ces documents se distinguent des autres.

Les mots « fiction », « littérature », « témoignage », « anecdote », « avis » et « opinion », « publicité » devront être dégagés par opposition au mot « information ». 

Les critères qui permettent de définir une information pourront alors être présentés :

L’information désigne un message (texte, radio, télévisé) qui diffuse un événement nouveau, qui s’est réellement passé et qui intéresse beaucoup de personnes. Elle n’incite pas à acheter.

Une trace écrite pourra être proposée. 

Phase 3 : Exercices d’application

Une fiche d’exercices individuelle est proposée aux élèves, dans laquelle ils devront dire dans quelle catégorie se range chacune des phrases proposées : information, opinion, fiction, publicité.

Phase 4 : Visionnage d'une vidéo

Insert de la ressource Document - ID: 00000003263 en mode complementaire

Discussion autour de la vidéo et rappel des notions abordées pendant la séance.

Séance 2 : Les différentes sources d’information

Durée de l’activité

50 minutes.

Objectif de cette séance

Lister, puis hiérarchiser les sources d’information selon leur degré de fiabilité.

Objectifs

  • S’exprimer sur les moyens de s’informer
  • Lire différents documents et les analyser de manière critique
  • Hiérarchiser des sources d’information.

Phase 1 : Qui transmet l’information ?

Le mot information est de nouveau écrit au tableau, avec la définition réalisée collectivement au-dessous.

L’enseignant demande aux élèves où on trouve l’information et note les réponses au tableau avec des flèches autour du mot information

Les réponses attendues sont : la télévision, Internet, les journaux, la radio, les réseaux sociaux. Ces moyens sont appelés « sources d’information ».

Les autres réponses seront également notées, puis explicitées. Il est possible que certains élèves proposent : les amis, la maîtresse, les parents, ce qui est exact et devra être conservé pour la suite des activités.

En fonction du niveau de classe, l’enseignant peut aller plus loin en demandant aux élèves de lister des titres de médias dans chacune des catégories.

Phase 2 : Trier les sources d’information

Les élèves, par binômes, reçoivent une série de documents. Il s’agit de différents textes et articles relatant tous un même fait divers (le fait divers a été inventé de toutes pièces pour les besoins de la piste pédagogique, les documents ne sont donc pas authentiques), mais émanant de sources diverses.

Il leur est demandé de lire l’ensemble des documents et de remplir le tableau ci-dessous afin de lister les informations proposées par chacun des documents et de pouvoir les comparer.

Phase 3 : Hiérarchiser les sources d’information

Lors de la mise en commun, l’enseignant demande à chaque groupe de choisir le ou les documents qui, selon lui, est le plus fidèle à la vérité, celui en lequel ils ont le plus confiance et pourquoi. 

Différents éléments devront alors être mis en valeur : qui a écrit le texte ? Les informations sont-elles vérifiées ?

Les notions évoquées lors de la première séance sont alors réutilisées : s’agit-il d’une opinion ? d’une publicité ? ou réellement d’une information ?

En fonction du niveau de la classe, une étude plus poussée des textes pourra être envisagé : utilisation du conditionnel, affirmations sans preuve présentée. 

Une correction est proposée. 

Phase 4 : Conclusion et synthèse

En reprenant la liste des sources effectuée en début de séance (phase 1), l’enseignant propose aux élèves d’établir une hiérarchie de ces sources en fonction de leur fiabilité. La conclusion devra mener la classe à établir que les sources issues des médias sont forcément plus dignes de confiance que les autres. Ceci amènera à se questionner sur le travail de journaliste dans la séance suivante.

Une trace écrite peut être distribuée aux élèves.

Séance 3 : Le travail du journaliste

Durée de l’activité

50 minutes.

Objectif de cette séance

L'objectif de cette séance est de comprendre en quoi consiste le métier de journaliste et les techniques utilisées pour transmettre une information digne de confiance. 

Objectifs

  • Comprendre et définir le métier de journaliste
  • Connaître les règles morales du journalisme
  • Comprendre le travail de journaliste : recherches, vérification et rédaction

Phase 1 : Qu’est-ce qu’un journaliste ?

L’enseignant reprend avec la classe ce qui a été vu pendant les précédentes séances : la définition d’une information, la hiérarchisation des sources d’information. 

Il rebondit ensuite sur la conclusion effectuée en séance 2 en demandant aux élèves comment s’appelle le métier qui consiste à rédiger des informations fiables.

Le mot « journaliste » est écrit au tableau et les élèves sont invités une fois encore à s’exprimer sur ce mot qu’ils ont déjà entendu, mais pour lequel la définition n’est pas forcément acquise. L’enseignant note les échanges, mais n’intervient pas pour les corriger.

Visionner l'extrait ci-dessous avec les élèves.

Embed player du document 00000004320. TC Début: 0 TC Fin: 15

Les élèves sont amenés à réagir : est-ce qu’un journaliste est simplement quelqu’un qui sait écrire ? L’enseignant laisse les élèves s’exprimer, en distribuant la parole.

Phase 2 : Définir le métier de journaliste

Visionnage de la suite de la vidéo.

Embed player du document 00000004320. TC Début: 15 TC Fin: 164

Une courte discussion s’engage ensuite avec la classe : qu’avez-compris ou que n’avez-vous pas compris dans cette vidéo ? Est-ce que vous pouvez me résumer ce que vous avez entendu ?

L’enseignant distribue aux élèves une fiche de lecture de cette vidéo, sous forme de texte à trous, qui devra les mener à une définition précise du métier de journaliste. 

Une mise en commun est ensuite réalisée pour aboutir à une définition collective du métier de journaliste.

Phase 3 : Se mettre dans la peau d’un journaliste

L’enseignant écrit au tableau la phrase suivante : « Il y a des rats dans l’école. »

L’enseignant précise qu’il a entendu cette phrase en arrivant à l’école : des mamans discutaient devant le portail. Lui-même n’a pas vu de rat. L’enseignant explique que les journalistes qui rapportent une information l’ont très rarement constatée eux-mêmes, ce sont des informations qui leur sont rapportées.

En binômes, les élèves doivent, en quelques minutes, réfléchir à la manière dont procéderait un journaliste pour rédiger un article à partir de cette information. À quelles personnes vont-ils s’adresser ? Quelles questions vont-ils poser ? 

Une mise en commun est ensuite réalisée collectivement. Les éléments de réponse attendus sont : trouver d’éventuels témoins directs, se renseigner auprès de la directrice, des services de la mairie. 

Il s’agira donc de vérifier l’information, de s’assurer qu’elle est exacte avant de la diffuser.

Séance 4 et 5 : Dans la peau d'un journaliste

Durée de l’activité

50 minutes chacune.

Objectif de cette séance

L'objectif de cette séance est de mettre les élèves en position de diffuseur d’informations au regard de toutes les notions qui auront été vues jusque-là. 

Objectifs

  • Définir un sujet d’information méritant d’être traité
  • Effectuer les recherches et vérifications nécessaires
  • Produire un écrit sur le modèle de l’article de presse

Phase 1 : Présentation de l’activité

L’enseignant présente l’activité des deux prochaines séances : les élèves vont se transformer en journalistes et devront rédiger un article (ou réaliser une vidéo) pour diffuser une information.

Avant de commencer l’activité, l’enseignant rappelle aux élèves ce qui a été vu lors des précédentes séances : le journaliste doit vérifier les informations, effectuer des recherches et ne diffuser que la vérité. 

Pour les accompagner dans l’activité, l’enseignant propose de travailler sur l’un des articles de presse présenté en séance 1. Une copie est distribuée à chaque élève. 

L’enseignant présente aux élèves les incontournables d’un article de presse, avec « la règle des 5 W ». Dans chaque article de presse, il faut répondre à 5 questions essentielles : Qui ? Quoi ? Où ? Pourquoi ? Quand ? (en anglais Who ? What ? Where ? Why ? When ?).

Il leur demande, individuellement, de chercher les réponses à ces 5 questions dans l’article proposé. L’enseignant rappelle alors l’importance d’un titre et d’un sous-titre.

Phase 2 : Choix des sujets

Les élèves peuvent rester libres du choix de leur sujet. Toutefois, une liste de thèmes (fictifs pour certains) est proposée et il est aussi possible d’inventer le fait de départ. 

Une implication des autres enseignants, voire des commerçants alentour est aussi possible. L’enseignant pourra imaginer un fait divers et solliciter des complices dans l’entourage de l’école afin de rendre le travail d’investigation des élèves plus facile. Des propositions sont aussi présentes dans le fichier joint.

Les élèves peuvent décider de mener l’activité seuls ou bien de se mettre en binômes ou en groupes de 3 ou 4. 

Phase 3 : Investigations

Une fois le sujet décidé et validé par l’enseignant, une feuille de route leur est distribuée pour les aider dans les différentes étapes qui les mèneront à finaliser leur sujet.

Là encore, l’organisation devra être préparée en amont, notamment si les élèves sont amenés à sortir de l’école, s’il leur est demandé d’effectuer des investigations en dehors du temps scolaire ou s’il est nécessaire de solliciter d’autres acteurs de l’école, avec des prises de rendez-vous.

Les élèves procèdent ensuite à leurs investigations. L’enseignant reste à leurs côtés sur toutes les étapes afin de les guider et les accompagner. 

L’utilisation d’appareils photo peut être proposée si le matériel est disponible dans l’établissement. 

Phase 4 : Rédaction

Lorsque les élèves pensent avoir réuni toutes les informations nécessaires à la rédaction de leur article, ils procèdent à la rédaction de celui-ci. Une fiche leur est alors distribuée pour les aider à la mise en forme de celui-ci (titre, sous-titre, légende et rappel des 5 W). 

Les articles rédigés sont réunis et photocopiés pour être distribués à toute la classe. Le tout peut être mis en forme de journal, exposé ou donné aux parents. 

Phase 5 : Conclusion et synthèse

Visionnage de la vidéo.

Insert de la ressource Document - ID: 00000005752 en mode complementaire

Après visionnage, l’enseignant reprend avec les élèves les notions abordées et leur demande s’ils vont désormais recevoir les informations de la même manière.

 

Prolongements

  • Réalisation de la piste pédagogique sur les fake news
  • Invitation d’un journaliste local pour répondre aux questions des élèves
  • Visite d’un média local avec la classe
  • À partir de cette piste pédagogique, un rituel peut être institué dans la classe du type « Un jour, une info » : à tour de rôle, les élèves doivent chaque jour apporter une information (vérifiée et sourcée) à la classe, sous la forme de leur choix. La source devra être fiable et l’élève aura quelques minutes en début de classe pour la présenter aux autres. Les informations sont ensuite compilées.
  • Une exposition à destination des autres élèves de l’école pour apprendre aux autres à trier les informations reçues.

Décrypter les médias avec la série SPAM

Retrouvez toutes les ressources de la série SPAM pour décrypter les médias et l'information avec vos élèves.

Thèmes

Sur le même thème

Voir les documents suivants
Voir les documents précédents