vidéo - 

La fin du Printemps de Prague

Date de diffusion : 26 sept. 1968 | Date d'évènement : 21 août 1968

L'intervention des chars soviétiques à Prague vue par un témoin tchèque.

Niveaux et disciplines

Informations et crédits

Type de ressource :
Forme :
Collection :
Date de l'évènement :
21 août 1968
Production :
INA
Page publiée le :
2003
Modifiée le :
19 sept. 2022
Référence :
00000000188

Contexte historique

Par Jean-Claude Lescure

Dans le bloc socialiste, la Tchécoslovaquie innove en janvier 1968 avec l'accession au pouvoir d'Alexandre Dubcek, nommé par le Comité central du Parti communiste. Dubcek souhaite instaurer une démocratie et une économie de marché, il est soutenu par la population qui montre son attachement à l'héritage démocratique tchécoslovaque. Il se réclame du socialisme, mais à visage humain. Malgré deux rencontres avec Brejnev en janvier et février 1968, il ne réussit pas à convaincre l'Union soviétique d'une évolution qui garantisse la pérennité du communisme.

En mars, le communiste Novotny est contraint de céder la présidence de la République au général Svoboda, contemporain de Benès et Masaryk, symbole du pays avant l'ère communiste, et les libertés de presse et d'expression se généralisent. Cette évolution sème la panique dans les gouvernements des pays du pacte de Varsovie qui craignent une contagion dans leurs propres territoires.

Le 3 juillet, Brejnev énonce sa doctrine de la souveraineté limitée des Etats socialistes et déclenche une intervention militaire des forces du pacte de Varsovie à Prague. L'intervention est effective le 21 août. C'est la fin du Printemps de Prague et le début de la "normalisation" soviétique. Le choc est terrible en Europe occidentale, car la normalisation signifie la fin de la possibilité d'une évolution pacifique à l'Est.

Éclairage média

Par Jean-Claude Lescure

Sur des images tournées à Prague pendant l'intervention soviétique, un Tchèque analyse pour le magazine Point contre point la situation et témoigne du choc ressenti par l'intervention soviétique, dans un pays qui n'a pas renié le communisme mais tenté de le faire évoluer. Quelques interviews sont faites dans la ville pour saisir l'ambiance et la désillusion des Praguois, qui est accentuée par le bruit des chars ou des échanges de coups de feu dans la ville.

Lieux

Thèmes

Sur le même thème

Sur le même thème