vidéo -  Le Monde libre

La bataille de Normandie (vue par les Alliés)

La bataille de Normandie (vue par les Alliés)

Date de diffusion : 30 juin 1944 | Date d'évènement : 01 juil. 1944

Une fois le littoral du Cotentin maîtrisé, c'est désormais dans la campagne normande que la bataille se poursuit (juin-août 1944).

Niveaux et disciplines

Ressources pédagogiques utilisant ce média

Informations et crédits

Type de ressource :
Forme :
Collection :
Le Monde libre
Date de l'évènement :
01 juil. 1944
Production :
INA
Page publiée le :
2003
Modifiée le :
19 sept. 2022
Référence :
00000000274

Contexte historique

Par Françoise Berger

Les Alliés avaient pour objectif de foncer vers les frontières de l'Est, en coupant en deux l'armée allemande, empêchant ainsi la concentration des troupes et l'apport de renforts. Mais les opérations ne se déroulent pas aussi idéalement que prévu. La bataille de Normandie est très dure, les troupes alliées progressent lentement, au prix de nombreux morts, et Paris n'est atteint que le 25 août. [Voir, entre autres, André Kaspi, La Libération de la France, juin 1944-janvier 1946, Paris : Perrin, 1995; Jean Pierre Azéma, Olivier Wieviorka, Les Libérations de la Franc e, Paris : Ed. de La Martinière, 1993]

Éclairage média

Par Françoise Berger

Une fois la tête de pont de 80 km en place sur la côte normande, le ballet des navires se poursuit, déversant sans cesse des cargaisons de matériel et des soldats toujours nombreux. Le reportage suit, à terre, l'avancée des troupes en direction de Cherbourg, encore sous contrôle allemand. De nombreuses vues prises des bombardiers en action donnent un aperçu de l'enfer des combats et des conséquences pour les populations, encore une fois non évoquées ici. Mais le commentateur insiste sur l'appui que les soldats alliés rencontrent auprès de la population française.

Cependant, la bataille est loin d'être gagnée : 250 000 Allemands combattent encore dans le Cotentin et seuls 10 000 d'entre eux ont été faits prisonniers. C'est sans doute pour remonter le moral des populations et leur redonner espoir, malgré les contretemps du moment, que le journaliste insiste sur la fatigue des troupes allemandes, engagées depuis 4 ans, alors que les Alliés disposent de troupes fraîches. De la propagande pour la bonne cause, en quelque sorte.

""Le Monde libre" est le titre des actualités filmées produites à Londres par l'Allied Information Service (service du SHAEF, Supreme Headquarters Allied Expeditionary Force) et diffusées dans certains territoires libérés, notamment en Afrique du Nord à partir de novembre 1942 et en Belgique à partir de septembre 1944.

Thèmes

Sur le même thème

Sur le même thème