audio

Discours de Churchill : hommage à la France (21 octobre 1940)

Date de diffusion : 21 oct. 1940

Sur les ondes de la BBC, Winston Churchill, premier ministre britannique, exhorte les Français à la résistance et les assure de l'amitié britannique.

Niveaux et disciplines

Ressources pédagogiques utilisant ce média

Informations et crédits

Type de ressource :
Forme :
Production :
INA
Page publiée le :
2003
Modifiée le :
19 sept. 2022
Référence :
00000000276

Contexte historique

Par Françoise Berger

Sir Winston Churchill avait toujours fortement critiqué la politique d'"appeasement" (apaisement) envers Hitler prônée par Neville Chamberlain et concrétisée par les accords de Munich. Après ces accords qu'il juge indignes, il tient aux Communes un grand discours : "Nous avons subi une défaite, sans guerre, dont les conséquences nous accompagnerons loin sur notre route...".

Lorsque la guerre est déclarée, le 3 septembre 1939, Winston Churchill revient au gouvernement, sous la pression de l'opinion, au poste de Premier lord de l'Amirauté (ministre de la Marine). Chamberlain démissionne le jour même où Hitler lance ses armées contre la Belgique et la France, et Churchill est appelé par le roi George VI à former un nouveau Gouvernement (10 mai 1940). Quand la France signe l'Armistice malgré ses mises en garde, la Grande-Bretagne se retrouve seule dans la guerre contre l'Allemagne.

Après l'échec d'un débarquement sur les Îles britanniques, Hitler a modifié sa tactique et décide de bombarder délibérément les grandes villes et donc les populations civiles (le Blitz, à partir du 7 septembre). Londres est frappée en premier. Quand Churchill s'adresse à ses amis français (qui ont du mal évidemment à lui pardonner la destruction d'une partie de la flotte française à Mers El-Kébir, le 3 juillet), il parle à la fois au nom d'une nation victime, mais aussi d'une nation qui n'en combat que plus l'ennemi nazi. Ce qui le place en position de pouvoir donner quelques leçons. [Il faut consulter ses magnifiques Mémoires de la Deuxième Guerre Mondiale, en 12 tomes, Editions de la Palatine, 1950]

Éclairage média

Par Françoise Berger

Ce long discours (13 mn) est en français. Il a été enregistré à la BBC avec Jacques Duchesne [1]. Ce document est très rare, c'est pourquoi nous l'avons donné ici dans son intégralité. Avec sa truculence habituelle ("Ce n'est pas le moment de mâcher les mots"), Churchill rappelle la longue amitié qui lie les deux peuples qui s'étaient lancés ensemble dans le combat contre le nazisme.

Rappelant la résistance de la Royal Air Force contre les attaques ennemies et la détermination du peuple britannique ("Jamais nous ne cèderons"), il prédit une perte totale de la France, de son Empire et de sa culture si son peuple cède au découragement et l'appelle au sursaut pour reprendre la lutte. "Ayez donc espoir et confiance".

[1] Jacques Duchesne, alias Michel Saint-Denis, comédien et metteur en scène, fait partie de l'équipe aux commandes de l'émission de la BBC « Les Français parlent aux Français ». Il relate l'aventure de l'enregistrement de ce discours avec Churchill dans Deux Jours avec Churchill, Editions de l'Aube, 2008.

Lieux

Thèmes

Sur le même thème

Sur le même thème