vidéo - 

Inauguration du TGV Paris-Lyon par François Mitterrand

Date de diffusion : 22 sept. 1981

Le 22 septembre 1981, le président de la République François Mitterrand inaugure le Train à Grande Vitesse (TGV) Paris-Lyon. À cette occasion, il prononce un discours au Creusot.

Niveaux et disciplines

Informations et crédits

Type de ressource :
Forme :
Collection :
Production :
INA
Page publiée le :
2005
Modifiée le :
19 sept. 2022
Référence :
00000000436

Contexte historique

Par Christophe Gracieux

Dans les années 1960, le train subit de plein fouet la concurrence de l'automobile et de l'avion, en pleine expansion. Mais la création, en 1964, du Shinkansen, train rapide japonais reliant Tokyo et Osaka en moins de trois heures, donne des idées à la SNCF. Après dix ans d'études (dès 1972 un train expérimental dépasse les 300 km/h) et cinq ans d'un chantier ouvert en 1976, le train à grande vitesse est inauguré le 22 septembre 1981, la mise en circulation pour le public ayant lieu le 27 septembre.

C'est le nouveau président de la République, François Mitterrand, qui l'inaugure, installé dans la cabine en compagnie de plusieurs de ses ministres, sur un trajet de Mâcon au Creusot-Montchanin. Le TGV emprunte une ligne nouvelle qui traverse le massif du Morvan : Lyon n'est ainsi plus qu'à 2 h 40 de Paris au lieu de 4 heures précédemment, durée qui est même abaissée à 2 heures en 1983. Si bien que dix-huit mois seulement après sa mise en exploitation, le TGV accueille son dix millionième passager. Ce succès rapide aidant, la SNCF développe ce train dans d'autres directions : en 1990 est lancé le TGV Atlantique, en 1993 le TGV Nord (qui met Lille à une heure de Paris), tandis qu'en 2001 le TGV Méditerranée permet de rallier Paris à Marseille en seulement trois heures. Entre-temps, le TGV a aussi pris les chemins de Londres, avec l'entrée en service en 1994 de l'Eurostar qui emprunte le tunnel sous la Manche, et de Bruxelles en 1996 avec le Thalys. D'autres constructions de lignes à grande vitesse ont vu le jour, comme le TGV Est vers Strasbourg en 2007 ; le TGV Lyon-Turin est en cours de réalisation. Le TGV a ainsi connu une spectaculaire croissance commerciale. Mais c'est également une réalisation technologique de haut niveau : il a notamment battu deux records du monde de vitesse sur rail, 482,4 km/h le 5 décembre 1989, puis 515,3 km/h, le 18 mai 1990.

Éclairage média

Par Christophe Gracieux

Le 22 septembre 1981, Antenne 2 ouvre son journal télévisé de 20 heures sur l'inauguration du TGV Paris-Lyon, principale information du jour. Dans un premier temps, le présentateur Patrick Poivre d'Arvor présente les principaux enjeux du lancement de ce train à grande vitesse. Derrière lui, sur le plateau, défilent divers plans du TGV en marche. Puis est diffusé le discours que le nouveau président de la République, François Mitterrand, a prononcé au Creusot. Son allocution met à la fois en valeur la prouesse technologique du TGV, la capacité française d'innovation - ce train est selon lui un signe pour le monde entier que la France entend demeurer une grande nation innovatrice et la politique gouvernementale d'aide à la recherche et au développement. François Mitterrand avait auparavant participé au voyage inaugural du TGV depuis Mâcon, depuis la cabine, mais aucune image n'en est diffusée dans ce reportage.

Lieux

Personnalités

Thèmes

Sur le même thème

Sur le même thème