vidéo - 

Les conséquences des 35 heures sur les loisirs des Français

Les conséquences des 35 heures sur les loisirs des Français

Date de diffusion : 14 mai 2001

La mise en place des 35 heures de travail par semaine a permis d'accroître le temps consacré par les Français aux loisirs.

Niveaux et disciplines

Ressources pédagogiques utilisant ce média

Informations et crédits

Type de ressource :
Forme :
Collection :
Production :
INA
Page publiée le :
2005
Modifiée le :
19 sept. 2022
Référence :
00000000458

Contexte historique

Par Christophe Gracieux

La législation réduisant le temps de travail de 39 à 35 heures hebdomadaires adoptée en 1998 et 1999 sous l'impulsion de Martine Aubry, ministre de l'Emploi et de la Solidarité, avait eu certes principalement pour objectif de réduire le chômage en France. Mais son application n'a en fait pas seulement modifié l'aménagement du temps de travail, mais plus largement tous les rythmes de vie, favorisant le développement du temps libre.

Les accords sur les 35 heures signés dans les entreprises ont ainsi permis aux salariés de profiter de jours de congés supplémentaires, avec un salaire maintenu. Popularisé sous le sigle RTT, pour réduction du temps de travail, ce temps libéré a favorisé l'essor de nombreuses activités de loisirs, à commencer par les courts séjours de trois ou quatre jours. Même si 30% des Français ne partent toujours pas en congés, les RTT ont rallongé les week-ends et multiplié les vacances. Mais plus largement, les 35 heures stimulent l'ensemble des loisirs : les salariés utilisent leur nouveau temps libre à faire du sport, du bricolage, à passer davantage de temps en famille ou tout simplement à se reposer.

De ce fait, la RTT s'avère un facteur déterminant d'amélioration de la qualité de la vie des Français. Les sondages montrent du reste tous que la grande majorité des salariés français estiment avoir gagné en qualité de vie avec les 35 heures. Ils jugent que celles-ci leur procurent davantage de souplesse dans l'organisation de leur vie quotidienne et disent avoir l'impression de ne plus tout sacrifier à leur travail. La réduction du temps de travail à 35 heures hebdomadaires a ainsi imposé une nouvelle culture du temps.

Éclairage média

Par Christophe Gracieux

Ce reportage s'intéresse aux conséquences de la mise en place des 35 heures sur les loisirs des Français à partir des résultats d'une étude menée par le ministère de l'Emploi. Le sujet se veut à la fois informatif et distrayant. Il alterne ainsi le témoignage de salariés sur l'utilisation de leur nouveau temps libre et les images les montrant lors de leurs loisirs (à la piscine, dans un magasin de bricolage et dans une salle de gymnastique), avec des infographies présentant les principales données du sondage.

Thèmes

Sur le même thème

Sur le même thème