vidéo - 

La construction de la tour Maine-Montparnasse

Date de diffusion : 20 sept. 1971

Un dirigeant du projet de la construction de la tour Maine Montparnasse présente les avantages de ce bâtiment de grande hauteur.

Niveaux et disciplines

Informations et crédits

Type de ressource :
Forme :
Collection :
Production :
INA
Page publiée le :
2006
Modifiée le :
19 sept. 2022
Référence :
00000000644

Contexte historique

Par Raphael Morera

La Tour Maine-Montparnasse constitue, avec La Défense, l'une des étapes de l'introduction en France des bâtiments de grande hauteur, des gratte-ciel, déjà très employés aux États-Unis dans l'entre deux-guerres. Cette architecture prend sens par rapport au développement très rapide du secteur des services dans l'économie contemporaine. Elle est une réponse à la nécessité de concentrer, sur un espace réduit, une grande quantité d'employés dans un cadre non industriel.

Cette course à la hauteur et au gigantisme s'est traduit dans les grandes métropoles mondiales par la multiplication des Central Business District (CBD). Cette architecture suppose la maîtrise de techniques spécifiques rapidement évoquées au cours de l'entretien. Il faut bien entendu disposer de béton suffisamment rigide, mais il faut en outre doter le bâtiment de climatiseurs (gourmands en énergie) et d'ascenseurs rapides. Un temps réservées aux bâtiments modernes, ces techniques ont été par la suite déclinées de sorte qu'elles sont devenues des normes de la construction. En outre, pour être intégrés à l'espace urbain et facilement accessibles, ces bâtiments doivent être localisés sur des nœuds de transports urbains (ici la gare Montparnasse). Ces édifices peuvent donc être perçus comme expression du système technique contemporain. On voit dès lors qu'il ne pourra vraisemblablement pas parvenir à en résoudre les inconvénients comme le prétend l'interviewé.

Éclairage média

Par Raphael Morera

Il s'agit d'un entretien entre une journaliste et un membre de l'équipe dirigeante du projet de construction. La caméra varie la prise de vue entre plan rapproché de l'interviewé et plan d'ensemble sur le site en travaux. La mise en scène est donc relativement simple et ne cherche qu'à faire partager au téléspectateur l'état d'avancement des travaux et à l'informer des modifications urbanistiques en cours. Les propos échangés et les images montrées insistent sur la hauteur et la modernité du bâtiment. Les Français n'étaient alors pas habitués à ce type de projets architecturaux. Le but de ce reportage est sans doute de les y accoutumer.

Lieux

Thèmes

Sur le même thème

Sur le même thème