vidéo - 

Un nouveau procédé de freinage : l'ABS

Date de diffusion : 18 mai 1979

L'ABS (Anti Blocking Systeme) apporte une nette amélioration à la sécurité et au confort automobile : il permet de garder le contrôle de son véhicule dans les conditions de freinage les plus périlleuses. Il reste cependant très coûteux.

Niveaux et disciplines

Informations et crédits

Type de ressource :
Forme :
Collection :
Production :
INA
Page publiée le :
2006
Modifiée le :
19 sept. 2022
Référence :
00000000653

Contexte historique

Par Raphael Morera

Le système de freinage ABS équipe désormais la majeure partie des véhicules. Il contribue de manière déterminante à l'amélioration de la sécurité sur la route. L'objectif de l'ABS est de faire en sorte que le conducteur du véhicule en garde le contrôle en permanence. En effet, en cas de freinage brusque, une voiture classique dérape et devient incontrôlable. L'ABS vise donc à empêcher le blocage des roues afin que l'adhérence du véhicule sur la chaussée soit préservée. En effet, si les roues continuent de rouler pendant le freinage, l'automobile reste stable et maniable. L'autre fonction de l'ABS est de réduire la distance de freinage. Pour parvenir à cette fin, l'ABS doit prendre en compte un très grand nombre de facteurs comme la différence d'adhérence entre les quatre roues, l'aquaplaning, la reprise du freinage après le défreinage des roues, l'état de la chaussée. La mise en relation de tous ces paramètres ne peut être assurée que par l'électronique.

La première firme a avoir commercialisé l'ABS est BOSCH. Les pièces maîtresses de ce système sont des électrovannes qui maintiennent ou diminuent la pression dans chaque circuit. La pression varie en fonction de données communiquées par un calculateur qui reçoit lui même des informations des capteurs fixés sur chaque roue. Chaque capteur est chargé de contrôler la vitesse des roues et donc de signaler tout blocage. Dans ce cas, les capteurs le signalent au calculateur qui provoque la baisse de pression des freins pour que les roues puissent tourner. Selon l'INRETS (Institut National de Recherche sur les Transports et leur Sécurité), l'ABS permet des gains de directibilité de 85% et des gains de freinage de 15 %.

Les débuts commerciaux de l'ABS remontent aux années 1970, mais ce système s'appuie sur des recherches qui ont été très dynamiques dès les années 1930. L'ABS est en fait inventé dès 1936 par Robert Bosch. Les recherches se poursuivent dans l'Allemagne nazie mais après la Deuxième Guerre mondiale, les Américains obtiennent le droit d'exploiter gratuitement les brevets allemands. Boeing équipe ainsi ses B 47 d'ABS dès 1948. Le système ne cesse alors d'être perfectionné par des recherches conduites dans différents cadres. Au début des années 1970, BOSCH décide de racheter tous les brevets afin de commercialiser le produit. D'abord réservés aux véhicules haut de gamme, l'ABS s'impose peu à peu sur tous les véhicules. Cette diffusion est permise grâce aux progrès enregistrés dans l'électronique qui diminuent considérablement son coût de fabrication.

L'histoire de cette innovation montre bien l'imbrication actuelle des différentes filières techniques.

Bibliographie :

J. -P Brothier, Technologie du freinage ABS, Boulogne Billancourt, E. T. A. I, 1997.

Éclairage média

Par Raphael Morera

Le nouveau système de freinage ABS est présenté dans le cadre d'une rubrique du journal télévisé de 13 heures. Le présentateur du journal introduit le produit et donne rapidement la parole à un journaliste spécialisé. Le tout se fait sur le ton convivial qui sied aux journaux de la mi-journée. Il s'agit de toucher le téléspectateur et de lui faire comprendre qu'on traite d'informations qui le concernent directement. Le produit en lui-même est présenté à travers deux procédés principaux. Dans un premier temps, le journaliste s'efforce de présenter le fonctionnement de l'ABS. Il a pour cela recours à des schémas et aux pièces du nouveau frein. L'insistance sur l'électronique et l'hydraulique font ressortir la modernité du procédé. Dans un second temps, des tests réalisés par les constructeurs automobiles montrent l'utilité de l'ABS qui apporte un réel gain de sécurité. Les tests sont spectaculaires et probants : ils visent à marquer le téléspectateur, à susciter une attente... vite refroidie par l'évocation du coût de l'équipement.

Lieux

Personnalités

Thèmes

Sur le même thème

Sur le même thème