vidéo - 

Pierre Bourdieu et La Misère du monde (1993)

Date de diffusion : 17 août 1993

Pierre Bourdieu, professeur au Collège de France, présente son oeuvre, depuis ses études sur la maison kabyle à La Misère du monde (1993), livre d'entretiens et d'analyses qu'il a dirigé, pour donner la parole aux opprimés.

Niveaux et disciplines

Informations et crédits

Type de ressource :
Forme :
Collection :
Production :
INA
Page publiée le :
2006
Modifiée le :
19 sept. 2022
Référence :
00000000675

Contexte historique

Par Christelle Rabier

L'oeuvre de Pierre Bourdieu a marqué profondément la sociologie française, par ses thèses et par sa médiatisation. Pierre Bourdieu est né dans une famille modeste d'origine paysanne dans le Béarn. Il devient élève de l'Ecole normale supérieure puis agrégé de philosophie en 1954. Il effectue son service militaire en Algérie, où il enseigne entre 1958 et 1960. Rentré en France, il commence un projet de sociologie des rapports sociaux : inspiré par les théories de Karl Marx et Max Weber, il entend mettre en évidence les formes de domination sociale en prenant en compte leur dimension symbolique. Avec Jean-Claude Passeron, il étudie alors le système éducatif.

Dans Les Héritiers (1964) et La Reproduction (1970), il met en évidence la construction des rapports de force sociaux, fondés sur le capital économique, mais également sur le capital culturel et social, qui participent à la création de la légitimité. Dès lors, les recherches du sociologue sont indissociablement liés à un projet politique, celui de dénoncer les inégalités et les formes de domination : cet ensemble de structures sociales est accepté par les individus selon un processus d'éducation accumulé que le sociologue nomme " habitus ".

Professeur au Collège de France à partir de 1982, il débusque ces structures sociales au coeur de l'intimité des habitudes et met en évidence que ces rapports de domination existent dans la définition du goût (La Distinction, 1975), la détermination du vrai (Homo academicus, 1984), dans la création littéraire (Les Règles de l'art, 1992), dans les médias (Sur la télévision, 1996) et dans les rapports homme-femme (La domination masculine, 1998).

La publication de La Misère du monde marque une première étape dans son engagement politique des années 1990. Dénonçant la sociologie comme un outil qui participe à la reproduction des inégalités, il s'implique dans l'action politique en utilisant les médias et soutient les intellectuels algériens, les mouvements de chômeurs et les grandes grèves de 1995. Il décède en 2002.

Éclairage média

Par Christelle Rabier

Le documentaire est une émission télévisée sur le Collège de France et ses professeurs. Marcel Bluwal la réalise vingt ans après un documentaire de 1973 consacré au même sujet. Dans la séquence sur Pierre Bourdieu, le réalisateur note la place particulière de Bourdieu dans la sociologie française contemporaine, soulignée par l'affluence à ses cours.

Il tire prétexte de la publication de La Misère du monde, pour interroger Bourdieu sur son apport à la discipline, dans un format classique : l'interview du professeur se fait dans son bureau, devant une riche bibliothèque. Elle est entrecoupée de prises de vue de l'ouvrage, qui restitue, à l'instar du projet éditorial, l'émotion et la parole des absents, les opprimés de la société d'aujourd'hui.

Lieux

Thèmes

Sur le même thème

Sur le même thème