vidéo - 

La modernisation de l'industrie textile : une nouvelle conception du vêtement

Date de diffusion : 25 nov. 1997

Le textile évolue également au gré des découvertes scientifiques et techniques. Une nouvelle génération de vêtements "intelligents" peut ainsi voir le jour.

Niveaux et disciplines

Informations et crédits

Type de ressource :
Forme :
Collection :
Production :
INA
Page publiée le :
2006
Modifiée le :
19 sept. 2022
Référence :
00000000687

Contexte historique

Par Raphael Morera

Les évolutions techniques et scientifiques de la fin du XXe siècle concernent l'ensemble des filières industrielles. Le textile n'échappe donc pas à la règle, et ses promoteurs sont désormais en mesure de mettre sur le marché des produits très innovants. Apparaissent ainsi les "cosmétotextiles" qui peuvent diffuser, sur le corps et tout au long de la journée, des produits cosmétiques. Cela conduit à repenser radicalement les rapports entre les vêtements et la peau. Intéressants, ces produits ont sans doute moins d'avenir que les textiles anti-bactériens qui sont en partie constitués de molécules capables de tuer les bactéries. On peut également évoquer les vêtements anti Utra-Violet ou éclairants. Certains tissus peuvent également participer à la régulation de températures de la couche infra-vestimentaire en contrôlant les échanges thermo-hygrométriques. D'autres peuvent changer de couleurs ou diffuser des odeurs agréables. Une autre catégorie de textiles se concentrent sur des avantages concrets indéniables comme les habits anti-tache. On peut également évoquer des vêtements qui n'ont pas encore vu le jour mais qui participeront directement de l'économie de l'information en intégrant téléphones et autres objets emblématiques de la modernité communicante.

Ces innovations s'inscrivent dans la droite ligne de l'histoire du textile qui s'est toujours distinguée par une adaptation très rapide aux évolutions techniques. Depuis le Moyen Age, textile et mécanisation vont de pair. Cette coopération s'est bien entendu affirmée au XIXe siècle. Sous un autre angle, l'industrie vestimentaire fut une des premières à tirer profit des découvertes de la chimie moderne comme le montre l'exemple du Nylon. De nos jours, le textile intègre des découvertes faites dans plusieurs domaines. Le perfectionnement des matières plastiques participent directement de la mise au point des tissus anti-bactériens. Certaines céramiques et polymères, utilisés dans la recherche spatiale, trouvent également des applications dans l'industrie textile. Enfin, le futur semble devoir aller vers une intégration des matériaux utilisés dans les télécommunications et l'informatique dans les vêtements du quotidien.

Loin des modes et des podiums, les industriels font évoluer leur secteur en restant au contact des innovations les plus récentes dans un souci de répondre aux attentes d'un grand public, même s'il reste encore fortuné.

Bibliographie :

Michel Sotton, "Quels textiles pour nos vêtements de demain", dans Qu'est-ce que les technologies ?, Université de tous les savoirs, vol. 5, Paris, Odile Jacob, 2001, p. 414-425.

Éclairage média

Par Raphael Morera

Tout un chacun peut se représenter, visuellement et olfactivement, l'état des chaussettes d'un joueur de football à la fin d'une rencontre, le reportage commence donc par là afin de susciter l'intérêt du télespectateur. Il ne s'agit pourtant pas là du ressort principal du reportage qui résulte en réalité d'une visite dans un salon professionnel. L'essentiel est donc constitué des interventions des chargés de communication des différentes sociétés produisant des textiles anti-taches ou anti-odeurs.

Comme un tel reportage ne peut échapper à la critique, le journaliste paye de sa personne et teste l'efficacité de ces nouveaux produits. Il met ainsi une pointe d'humour dans un sujet marqué par les interventions très techniques des professionnels du textiles. Il n'en pointe pas moins une réelle perspective de changement dans la vie quotidienne des Français.

Lieux

Thèmes

Sur le même thème

Sur le même thème