vidéo - 

La création de la DATAR

Date de diffusion : 06 nov. 1963

La création de la DATAR, en 1963, souligne la volonté de l'Etat d'équilibrer la répartition des activités économiques et des hommes sur le territoire français.

Niveaux et disciplines

Informations et crédits

Type de ressource :
Collection :
Production :
INA
Page publiée le :
2007
Modifiée le :
19 sept. 2022
Référence :
00000000821

Contexte historique

Par Julie Le Gac

Préoccupation ancienne, l'aménagement du territoire revêt une importance accrue au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, en raison de l'importance des reconstructions. La modernisation économique de la France au cours des Trente Glorieuses renforce la nécessité d'une action publique, que la fin de la Guerre d'Algérie en 1962 rend possible.

Ainsi, le 14 février 1963, la Délégation à l'Aménagement du Territoire et à l'Action Régionale (DATAR) est créée par le Gouvernement Pompidou. Cette administration au statut interministériel, a pour vocation de lutter contre les déséquilibres croissants entre la répartition des hommes et des activités économiques sur le territoire national et de mettre un frein à l'hégémonie parisienne. Concrètement la DATAR encourage l'industrialisation de la partie du territoire située au sud ouest d'une ligne Le Havre-Marseille. Elle crée des métropoles d'équilibre, comme Nantes, Bordeaux ou encore Aix-Marseille, pour apporter un contre-poids à Paris. La DATAR entend également protéger et aménager les zones rurales les plus fragiles, et instaure à cet égard les parcs naturels régionaux en 1967. Dans le même sens elle favorise l'aménagement touristique de certains littoraux, comme celui du Languedoc-Roussillon. Elle élabore enfin une politique de transports afin d'accroître les relations entre Paris et la province, mais surtout entre les régions elles-mêmes.

A l'automne 2005, le Gouvernement transforme la DATAR en DIACT: la Délégation Interministérielle à l'Aménagement et à la Compétitivité des Territoires. Ce nouvel organisme reprend les missions de la DATAR, et doit mieux accompagner les mutations économiques régionales.

Éclairage média

Par Julie Le Gac

Ce document s'attache à expliquer la notion d'aménagement du territoire et à justifier la nécessité d'une intervention gouvernementale en la matière. Dans un premier temps, un micro-trottoir réalisé dans les rues de Brest révèle la diversité des connaissances de la population sur ce sujet. Les passants, questionnés sur la signification de l'aménagement du territoire apportent des réponses diverses : certains ne savent pas de quoi il s'agit, tandis que d'autres, en évoquant certains mots clés tels "implantation d'industries", "décentralisation", "routes", soulignent la pluralité des impératifs d'aménagement du territoire qui s'imposent en France en ce début d'années 1960. Le choix de la ville de Brest n'est pas anodin, puisque les projets de décentralisation industrielle visent avant tout l'Ouest de la France.

Dans un deuxième temps, Olivier Guichard, délégué à la DATAR se charge d'expliquer aux Français ce que signifie l'aménagement du territoire et quelles seront dès lors les missions de la DATAR. Son interview est didactique et son ton monotone. L'arrière plan, une image fixe d'une ville emplie de grues en construction vient rappeler que l'aménagement du territoire français est un vaste chantier auquel s'attache le Gouvernement.

Lieux

Thèmes

Sur le même thème

Sur le même thème