vidéo - 

La création de la CFDT

Proposé par Institut national de l’audiovisuel

Date de diffusion : 13 nov. 1964 | Date d'évènement : 07 nov. 1964

La CFDT a été créé lors d'un congrès extraordinaire de la CFTC à Paris, les 6 et 7 novembre 1964. Son secrétaire général, Eugène Descamps, explique les raisons de cette naissance.

Niveaux et disciplines

Informations et crédits

Type de ressource :
Forme :
Collection :
Date de l'évènement :
07 nov. 1964
Production :
INA
Page publiée le :
2007
Modifiée le :
19 sept. 2022
Référence :
00000000858

Contexte historique

Par Christophe Gracieux

A partir de la Libération, la Confédération française des travailleurs chrétiens (CFTC), qui a été créée le 1er novembre 1919, est traversée par d'importantes tensions internes. La tendance "Reconstruction" souhaite en particulier que la CFTC se laïcise. D'abord minoritaires, ses idées progressent peu à peu : en 1959, un rapport sur la planification démocratique est adopté en congrès, et en 1961 l'un de ses animateurs, Eugène Descamps, est élu secrétaire général. Il prépare alors la déconfessionnalisation. Elle est entérinée lors d'un congrès extraordinaire tenu à Paris les 6 et 7 novembre 1964, par 70% des mandats. Le nom du syndicat est changé en Confédération française démocratique du travail (CFDT).

Dans les nouveaux statuts qui sont adoptés, tout lien n'est toutefois pas coupé avec le christianisme puisque sont rappelés "les apports de l'humanisme, dont l'humanisme chrétien". Une minorité s'oppose à la déconfessionnalisation et décide, dès le 7 novembre 1964, de maintenir la CFTC. Environ 10% des adhérents choisissent cette voie, dont les trois-quarts de la Fédération des mineurs. Dirigée par Eugène Descamps jusqu'en 1971, la CFDT pratique un syndicalisme très différent de celui de la CFTC. Elle se rapproche de la CGT, avec laquelle elle signe un pacte d'unité d'action le 10 janvier 1966. Mais la CFDT appuie le mouvement de mai 1968, tandis que la CGT en est beaucoup plus distante. Et lors de la négociation des accords de Grenelle, du 25 au 27 mai 1968, la CFDT insiste sur la reconnaissance du droit syndical dans l'entreprise, alors que la CGT met l'accent sur les salaires. Elle se rallie ensuite au socialisme autogestionnaire lors de son congrès de 1970. L'année suivante, Edmond Maire est élu secrétaire général. Il tient les rênes de la CFDT jusqu'en 1988.

Éclairage média

Par Christophe Gracieux

Diffusé le 13 novembre 1964 sur l'ORTF dans le cadre du magazine hebdomadaire "Sept jours du monde" créé par le ministre de l'Information Alain Peyreffitte en 1963, et qui revient sur l'actualité de la semaine passée, ce reportage s'intéresse à la création de la CFDT, décidée le 7 novembre 1964. Il propose trois séquences bien distinctes. Dans un premier moment qui sert de lancement pour le reportage proprement dit, le journaliste Christian Bernadac se met lui-même assez longuement en scène. Il se sert en effet d'un mur comme d'un tableau noir, pour écrire à la craie des mots ainsi que des équations sur la CFTC et la CFDT. Il se comporte comme un maître d'école désireux d'expliquer de manière très simple aux élèves que sont les téléspectateurs le principal changement apporté par la création de la CFDT : la déconfessionnalisation, symbolisée par le retrait de la lettre "C" à la fin du mot CFTC. On peut noter que Christian Bernadac n'apparaît pas tout à fait à l'aise lorsqu'il écrit et il manque de se tromper en inscrivant le sigle CFTC.

Les deux autres séquences sont plus classiques. Quelques images présentent le congrès qui a vu la création de la CFDT, la caméra s'attardant sur Eugène Descamps, le secrétaire général. Le sujet propose précisément une interview de ce dernier. Le journaliste Christian Bernadac ne se montre pas très incisif : il ne lui pose qu'une seule question, et sans plus l'interrompre, il laisse Descamps développer une longue réponse sur les raisons qui ont conduit à la fondation de la CFDT.

Lieux

Personnalités

Thèmes

Sur le même thème

Sur le même thème

: Voir les documents suivants
: Voir les documents précédents