vidéo - 

Le Festival Interceltique de Lorient

Proposé par Institut national de l’audiovisuel

Date de diffusion : 11 août 1987

Le Festival Interceltique de Lorient célèbre la culture celtique et confère chaque année à la ville une atmosphère festive et internationale.

Niveaux et disciplines

Ressources pédagogiques utilisant ce média

Informations et crédits

Type de ressource :
Forme :
Collection :
Production :
INA
Page publiée le :
2007
Modifiée le :
19 sept. 2022
Référence :
00000000968

Contexte historique

Par Julie Le Gac

Créé en 1971 par Jean-Pierre Pichard, le Festival Interceltique de Lorient rend hommage à la culture celte. Chaque année, entre le premier vendredi et le deuxième dimanche du mois d’août, la ville portuaire accueille des représentants de Bretagne évidemment, mais aussi d’Ecosse, d’Irlande, des Cornouailles, du Pays de Galles, de Galice, et des Asturies. La musique celte, avec ses cornemuses, bombardes, fiddles et autres binious, occupe le devant de la scène, mais le Festival Interceltique célèbre également les danseurs, plasticiens, cinéastes et universitaires qui font vivre la culture celte.

Au total, ce sont près de 4 500 artistes et intellectuels qui font découvrir ou vivre la culture celte à plus de 650 000 personnes, dont 140 000 se procurent des billets payants. En effet, de nombreux spectacles, et notamment des festou-noz se déroulent dans les rues de Lorient, ce qui confère à la ville une atmosphère de fête pendant 10 jours. Le Festival Interceltique de Lorient ne fait pas qu'entretenir la tradition celte mais promeut également ses expressions les plus contemporaines, mettant ainsi en lumière sa vitalité.

Éclairage média

Par Julie Le Gac

Ce reportage présente le Festival Interceltique de Lorient en soulignant son aspect festif. En effet, il choisit de privilégier les manifestations se déroulant dans la rue et insiste sur les initiatives individuelles de la population, qui rend ainsi hommage à sa manière à la musique celtique. Il met en lumière la diversité du public du festival qui attire des visiteurs de différents pays d’Europe et d’Amérique du Nord, et qui capte l’attention des plus jeunes comme des plus âgés.

En revanche, il ne montre pas les autres pans de la culture celtique célébrés à Lorient, comme les arts plastiques et la littérature.

Lieux

Personnalités

Thèmes

Sur le même thème

Sur le même thème

: Voir les documents suivants
: Voir les documents précédents