vidéo - 

Débat autour de Louis Ferdinand Céline

Date de diffusion : 25 mai 1973

L'émission littéraire "Italiques" est le lieu d'un débat entre amis de l'écrivain et intellectuels autour de la personnalité de Louis-Ferdinand Céline et de son antisémitisme.

Niveaux et disciplines

Informations et crédits

Type de ressource :
Forme :
Collection :
Production :
INA
Page publiée le :
28 avr. 2008
Modifiée le :
19 sept. 2022
Référence :
00000001128

Contexte historique

Par Emeline VanthuyneProfesseure agrégée d'histoire )

Louis-Ferdinand Destouches dit Céline (1894-1961) est un des écrivains les plus célèbres mais aussi les plus controversés du XXe siècle.

Issu d'un milieu modeste, il effectue son apprentissage en joaillerie lorsque la Première Guerre mondiale éclate. Blessé au bras, il est réformé en 1915. Après guerre, il obtient son baccalauréat et entame des études de médecine.

En 1932, son roman Voyage au bout de la nuit lui assure un succès critique : son style est novateur (mélange des registres de langues, transcription des effets d'oralité dans ses écrits). Il dénonce les horreurs de la guerre, le colonialisme et les abus de la société industrielle. En 1936, Mort à crédit divise davantage le milieu littéraire : il y décrit avec outrance son milieu social d'origine.

Il bascule alors dans un antisémitisme virulent en publiant entre autres en 1937 Bagatelles pour un massacre. Condamné pour diffamation, il suspend quelques temps ses activités médicales. Pendant l'Occupation, il est médecin-chef d'un dispensaire de Sartrouville et continue à publier dans des revues d'extrême droite ( Je suis Partout, Au Pilori ). En 1944, il tente de fuir la France et de rejoindre le Danemark où il a pris soin de transférer une partie de ses droits d'auteur. Il rejoint, avec sa femme, la danseuse Lucette Almanzor, le château de Sigmarigen où se sont réfugiés certains membres du gouvernement de Vichy.

En 1945, il parvient à gagner Copenhague, où il est emprisonné suite à un mandat d'arrêt et une demande d'extradition de la France. Il reste 14 mois en prison et prépare sa défense. Cet exil lui permet d'échapper à l'épuration et à son retour, il bénéficie de soutiens au sein du milieu littéraire. Lors de son procès, il est condamné à un an de prison mais bénéficie d'une amnistie l'année suivante.

Il s'installe alors à Meudon où il vit reclus. Devant ses échecs littéraires, il tente de reconquérir ses lecteurs en se justifiant sur sa trajectoire et en mettant en avant son style. Il retrouve une visibilité médiatique en publiant des romans sur son expérience en Allemagne (D'un château l'autre en 1957). Depuis sa mort en 1961, son oeuvre ne cesse de susciter interrogations et polémiques et demeure inclassable au sein du paysage littéraire français.

Éclairage média

Par Emeline VanthuyneProfesseure agrégée d'histoire )

L'émission littéraire "Italiques" a vu le jour en novembre 1971 sur la deuxième chaîne. Marc Gilbert et Jacques Legris entendaient recevoir sur leur plateau des personnalités venues d'horizons artistiques différents ainsi que des journalistes et chroniqueurs dont Max-Pol Fouchet ou Jean-Jacques Brochier présents ici à l'image.

Cet extrait d'un débat réalisé en mai 1973 montre la virulence de la polémique qui entoure la personnalité et la trajectoire politique et littéraire de Céline.

Max Pol Fouchet, un des plus célèbres critiques littéraires de l'époque, soulève avec virulence la question de l'antisémitisme de Céline qu'il qualifie de "stupide, borné, inacceptable, indigne d'un homme qui a un peu d'honneur".

Autour de lui, des amis de Céline (comme le peintre Gen Paul et le romancier Alphonse Boudard) et des universitaires (ici, Claude Dubois) donnent également leur point de vue. La discussion, passionnée, se poursuit dans une atmosphère totalement enfumée.

On remarque également la grande liberté de ton du débat : le présentateur s'efface pour laisser la parole à ses invités, qui se coupent mutuellement la parole. Le débat apparaît donc animé et peu organisé mais il est caractéristique des ambiances de plateau de l'époque (qui ont parfois donné lieu à des altercations restées célèbres).

Quant au fond de la discussion,il est intéressant de voir dans ce document que les explications avancées par les proches et les spécialistes de Céline (rancoeurs vis à vis de son milieu social d'origine, pacifisme, goût de la provocation) ne suffisent pas à lever le mystère sur les raisons de son antisémitisme.

Lieux

Thèmes

Sur le même thème

Sur le même thème