vidéo - 

Evolution des technologies : des écrans aux objets connectés

Date de diffusion : 10 déc. 2013

Ce reportage de 2013 fait un point d'étape sur l'évolution des objets numériques et en particulier des écrans qui, d'après les professionnels présents à ce salon, seront dans les dix années qui suivent partout dans la maison.

Niveaux et disciplines

Ressources pédagogiques utilisant ce média

Informations et crédits

Type de ressource :
Forme :
Collection :
Production :
INA
Page publiée le :
01 oct. 2014
Modifiée le :
19 sept. 2022
Référence :
00000001645

Contexte historique

Par Fatima RahmounProfesseure de physique-chimie de l'académie de Paris ) et

Par Sophie EdouardProfesseure de physique-chimie de l'académie de Paris )

L'évolution des techniques a toujours beaucoup fasciné et fait rêver, mais les dernières décennies ont vu une augmentation importante de la technologie mise à disposition de tous. Ce qui est le plus impressionnant est l'accélération avec laquelle chaque nouvelle technologie est entrée à l'intérieur de notre vie de tous les jours. Les premiers écrans à pénétrer dans les habitations sont les télévisions en noir et blanc dans les années 1960 en France. On peut dater l'invention du mot « télévision » à 1900 lors de l'exposition universelle de Paris, mais au début du vingtième siècle, cet objet technique n'est capable que de transmettre des images fixes. Il faudra attendre les débuts de l'électronique et la fin de la Seconde Guerre mondiale pour que les premiers écrans au sens actuel entrent dans les foyers. L'invention du tube électronique en 1904 et surtout du transistor en décembre 1947 par des chercheurs américains va permettre le développement de l'électronique. La phase d'industrialisation débute dès la fin de la Seconde Guerre mondiale et avec elle nous voyons apparaître dans les foyers les premiers écrans tels que nous les connaissons actuellement. Mais la diffusion mondiale de ces écrans va se faire sur des décennies. Aux États-Unis, seuls 0,5 % des ménages avaient un téléviseur en 1946, 56 % en avaient un en 1954 et 90 % en 1962. En Angleterre, il y en avait 15 000 en 1947, 1,4 million en 1952 et 15 millions en 1968. En France on estime qu'en 1950, le nombre de téléviseurs est de 3700 avec une diffusion qui ne couvre qu'à peine 10% du territoire (voir le document Qu'est-ce que la télévision ?). En 1956, cette estimation passe à 500 000. La télévision commencera à passer progressivement à la couleur en 1967 en France (voir L'inauguration de la télévision couleur).

Pour montrer l'évolution phénoménale de la diffusion de ces technologies, on peut comparer le nombre d'années pour qu'un objet soit diffusé à 50 millions d'exemplaires : la radio a mis 38 ans à atteindre ce chiffre, la télévision 13 ans, internet 4 ans seulement, l'ipod 3 ans.

En 2014, il y a 100 milliards de recherches sur Google chaque mois. En 2006, ce chiffre était de 2,7 milliards par mois. Le premier texte message commercial a été envoyé en décembre 1992. En 2012, il s'échange plus de messages textes qu'il n'y a d'habitants sur la planète.

Le nombre de d'objets techniques connectés à internet en 1984 était de 1000. Ce chiffre passe à 1 000 000 en 1992 . On estime à 50 milliards le nombre de devices connectés en 2020.

Ce reportage de 2013 nous présente l'utilisation de n'importe quelle surface vitrée comme un écran d'ordinateur ou de télévision. En combien de temps cette technologie encore à l'état d'expérimentation sera-t-elle diffusée au grand public ?

Éclairage média

Par Fatima RahmounProfesseure de physique-chimie de l'académie de Paris ) et

Par Sophie EdouardProfesseure de physique-chimie de l'académie de Paris )

Après le lancement plateau et cette question du journaliste : « à quoi ressembleront nos appareils numériques dans 10 ans ? », nous passons aux démonstrations en direct du salon Web13 : une surface vitrée, ici une fenêtre, devient un écran de télévision et même un outil pour lire ces mails. Les explications du consultant nous permettent d'entrevoir le formidable bond technologique que les écrans ont connu. En effet, on peut dater les débuts de la télévision couleur et les débuts des centrales nucléaires à fission à la même époque et alors que nous construisons toujours des centrales de ce type aujourd'hui, la technologie des écrans a formidablement évolué. Les petites télévisions à tube cathodique sont loin derrière nous et on ne regardera plus une vitre de la même manière.

L'autre partie du reportage s'intéresse au fait que les objets sont de plus en plus connectés entre eux : télévision, smartphone, tablette. Le reporter nous présente un exemple d'achat en direct de DVD lors de la visualisation d'une série sur une télé-connectée avec un smartphone. Ici nous n'avons pas d'explication scientifique mais une analyse de la situation, où le grand gagnant de cette technologie est la publicité.

Le journaliste se met alors en scène avec un magazine et des lunettes connectées et nous explique les différentes informations et surtout les vidéos qu'il va pouvoir obtenir avec cet objet technique. Il est dommage qu'en tant que téléspectateur nous ne puissions visualiser les vidéos mais nous sommes en 2013 à l'époque du reportage et les lunettes connectées n'en sont qu'à leur tout début.

La fin du reportage est là pour nous faire rêver avec un prototype de voiture connectée futuriste que ses concepteurs espèrent voir circuler pour 2025.

Mais est-ce de la science fiction ? Ce reportage qui aborde les concepts novateurs d'objets connectés ou de réalité augmentée en 2013 devra être analysé attentivement dans quelques années pour voir si ses prévisions se révèleront exactes. Rappelons que dans les années 1960, au début du nucléaire civil, nous trouvions dans des journaux tels que le New York Times des articles prévoyant des petites villes construites autour d'un mini-réacteur nucléaire dans les dix années qui suivaient.

Lieux

Thèmes

Sur le même thème

Sur le même thème