ARTICLE

De sucre et de sang : archéologie de l'esclavage colonial

Copyright de l'image décorative: © Amélie Fontaine - Inrap

© Amélie Fontaine - Inrap

Date de publication : 07 mai 2024
Par L'équipe Lumni Enseignement
Publication : 07 mai 2024 | Mis à jour : 20 mai 2024

Niveaux et disciplines

Qui capturait et vendait les esclaves ? Comment était organisée une plantation ? Quel était le quotidien des esclaves ? Quelles expressions artistiques ont-ils inventé ? Quelle est leur mémoire ? Cette Archéocapsule, réalisée par l'Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives), aborde l'histoire de l'esclavage colonial au travers de l'archéologie.

Du XVIe au XIXe siècle, au nom du profit, les nations maritimes européennes légalisent la traite et l’esclavage. Pendant trois siècles, elles déportent vers leurs colonies d’outre-mer des millions d’Africains. Réduits en esclavage dans les plantations, ces hommes et ces femmes produisent des tonnes de sucre, de café ou de tabac qui se vendent à prix d’or en Europe. Bien qu’ils aient été pratiqués de tout temps, l’esclavage et la traite se développent alors à une échelle sans précédent, devenant le pilier d’un système économique qui se globalise.

Pour mieux comprendre l’histoire de ce crime, l’archéologie redonne une voix à ceux qui en sont privés dans les archives écrites, opposant aux oublis volontaires et involontaires une incontestable matérialité.

Un dossier complet à télécharger

 

Voici le sommaire de ce dossier thématique, à retrouver ci-dessus en pdf :

I - Tous aux abris : la capture

Sur le mont Kasigau, au sud du Kenya, ont été découverts les vestiges d’une trentaine d’abris naturels fortifiés qui servaient de refuge pour échapper aux razzias d'hommes.

II - La route de la fortune : la déportation

L'exemple du bateau Henrietta Marie, naufragé en 1700 au large de la Floride, permet d'aborder le commerce triangulaire qui fait de l’esclave une marchandise comme une autre, à écouler au meilleur prix.

Henrietta Marie

Un plongeur s'approche de l'épave d'un bateau échoué sur le fond marin.

Épave de l'Henrietta Marie, naufragée en 1700 au large de la Floride. © Dylan Kibler, Mel Fisher, Maritime Heritage Society.

 

III - Sucre amer : l'habitation

En fouillant les abords de l'hippodrome de Guadeloupe, les archéologues ont retrouvé les traces d'un quartier d’esclaves.

IV - Un quotidien discret : la vie quotidienne des esclaves

L'étude d'une marmite en terre cuite de tradition africaine, trouvée dans une habitation-sucrerie à Saint-Claude, en Guadeloupe, nous fait entrevoir la manière dont les esclaves mobilisaient leurs savoir-faire traditionnels.

V - Un cimetière d'esclaves : quand les morts nous racontent la vie d'esclave

À l'Anse Bellay, en Martinique, les archéologues ont mis au jour les sépultures de 27 adultes, 2 adolescents, 13 enfants et 6 nouveau-nés.

Sépultures

Trois squelettes entiers en cours de fouille, à moitié enterrés.

Les sépultures 53, 48 et 51 (de gauche à droite) découvertes à l’Anse Bellay, Martinique. L’individu de la sépulture 51 présente des incisives supérieures taillées en pointe, pratique initiatique africaine. © Thomas Romon, Inrap.

 

VI - Le secret de la montagne : le marronnage

Dans une vallée encaissée de l'île de la Réunion, les archéologues ont fouillé de 2011 à 2012 deux refuges ayant servi aux marrons, ces esclaves ayant fui leurs maîtres.

VII - Un quai peut en cacher un autre : la mémoire enfouie de l'esclavage

À l’occasion du réaménagement de la zone portuaire de Rio de Janeiro, avant les JO de 2016, une fouille a révélé les vestiges d'un quai construit en 1811 et destiné aux bateaux négriers.

VIII - Les esclaves de New York : la mémoire enfouie de l'esclavage

En 1991, en plein Manhattan, est mis au jour l’ancien cimetière aux esclaves de la ville de New York en usage de 1697 à 1792 – plus de 15 000 personnes y ont été enterrées.

Des pistes pédagogiques pour approfondir le sujet

Ce dossier pédagogique élaboré par la Fondation pour la Mémoire de l’Esclavage accompagne l’Archéocapsule « Archéologie de l’esclavage colonial », une exposition-dossier conçue et produite par l’Inrap.

Thèmes

Sur le même thème