vidéo - 

Débat entre Jacques Chirac et Lionel Jospin en 1995

Date de diffusion : 03 mai 1995 | Date d'évènement : 02 mai 1995

Extraits du débat entre Jacques Chirac et Lionel Jospin à cinq jours du second tour de l'élection présidentielle de 1995.

Niveaux et disciplines

Ressources pédagogiques utilisant ce média

Informations et crédits

Type de ressource :
Forme :
Collection :
Date de l'évènement :
02 mai 1995
Production :
INA
Page publiée le :
2003
Modifiée le :
19 sept. 2022
Référence :
00000000163

Contexte historique

Par Eve Bonnivard

Le 2 mai, le débat télévisuel de l'entre-deux-tours qui oppose les deux candidats est devenu à ce point traditionnel et régulé qu'il n'a plus guère de chance d'influer sur la campagne électorale. D'autant que la victoire de Jacques Chirac au second tour est tenue pour probable, quoique non assurée. Edouard Balladur s'est désisté immédiatement et sans réserve pour Jacques Chirac, de même que Philippe de Villiers, président du Mouvement pour la France.

La seule incertitude vient du Front national. Avec 15% des suffrages exprimés, son meilleur résultat dans une élection présidentielle, le parti de Jean-Marie Le Pen talonne les grandes formations. Courant d'extrême droite recrutant largement à gauche, notamment parmi les ouvriers, sur qui le FN va-t-il reporter ses voix au second tour ? Jean-Marie Le Pen refuse de donner de consignes de vote, mais s'acharne contre Jacques Chirac au point que des commentateurs y voient un appel implicite à voter pour Lionel Jospin. Conscient de la nécessité de rassembler la droite, Jacques Chirac abandonne entre les deux tours le discours néopopuliste inspiré par Philippe Séguin pour le discours libéral prôné par Alain Juppé. Lionel Jospin de son côté gauchise son discours : on est revenu au choc droite/gauche.

Éclairage média

Par Eve Bonnivard

Comme le souligne Daniel Bilalian, le débat entre les deux candidats a été "courtois", et pour cette raison même, a peu retenu l'attention de la presse et de l'opinion. Pas de "petite phrase qui fait mouche" pour échauffer les téléspectateurs. Face à Chirac très à l'aise, Lionel Jospin semble plus tendu.

Le premier reste vague, invoquant la nécessité d'un changement sans en donner le contenu, le second précise les sujets sur lesquels il se montrera attentif et les valeurs auxquelles il est attaché. Le discours de Chirac est incantatoire (répétition des mots "changement", "confiance", "France"), celui de Jospin programmatique.

Lieux

Thèmes

Sur le même thème

Sur le même thème