vidéo - 

Le plastique : matériau de la consommation de masse

Date de diffusion : 27 sept. 1971

Les procédés industriels permettent de produire une quantité considérable de bouteilles en plastique qui, une fois usagées, sont très difficilement traitées.

Niveaux et disciplines

Informations et crédits

Type de ressource :
Forme :
Collection :
Production :
INA
Page publiée le :
2006
Modifiée le :
19 sept. 2022
Référence :
00000000645

Contexte historique

Par Raphael Morera

Le terme de plastique est employé pour la première fois par Leo Hendrik Baekeland en 1909. L'année suivante, il commercialise de la résine à mouler par compression à base de phénol et de formaldéhyde. C'est l'aboutissement d'un siècle de recherche. Les plastiques sont constitués de macro-molécules, c'est à dire de polymères obtenus par le passage dans un réacteur de monomères et d'amorceurs. On distingue deux types de polymèrisation : homogène, lorsque le polymère est soluble dans le monomère, et hétérogène dans le cas inverse. À la fin du procédé d'élaboration, les polymères peuvent se présenter sous forme de poudre solide ou de résine liquide.

Les plastiques, en fonction de la manière dont ils sont travaillés peuvent avoir des propriétés très différentes. Les monomères, la matière première, sont produits par les raffineries. L'industrie plastique n'est, en réalité, qu'une branche de la pétrochimie. Le reportage montre une chaîne de fabrication de bouteilles en plastique (polyéthylène). Elles sont élaborées à partir d'une technique de soufflage mise au point dans les années 1950. Elle permet de produire de très grandes quantités de bouteilles en un laps de temps très court. Les produits en plastique connaissent un essor considérable après-guerre et au cours des années 1960. Ils sont le support nécessaire au développement de la consommation de masse. Les techniciens se sont engagés dans cette branche alors même qu'ils n'en étaient pas totalement maîtres. Très rapidement, les déchets plastiques posent des problèmes par leur masse et par l'impossibilité de les traiter.

Diffusé en 1971, notre reportage témoigne d'un début de prise de conscience à la fois de la nécessité d'une prise en compte spécifique de ces déchets et du danger qu'ils représentent, notamment lors de leurs combustion (rejet d'acide chlorydrique dans l'air). Cinquante ans après la diffusion de ce reportage, l'appel au civisme lancé par le second intervenant paraît plus que jamais d'actualité et mériterait sans doute d'être élargi. En outre, ce document montre jusqu'où les sociétés industrielles contemporaines sont dépendantes du pétrole, à la fois source d'énergie et matière première de produits domestiques.

Éclairage média

Par Raphael Morera

Deux séquences distinctes rythment ce document. Une première séquence est consacrée à la présentation du processus de fabrication des bouteilles plastiques, sans commentaire. Cette première étape fait entrer le téléspectateur dans le vif du sujet. Il peut dès lors saisir la nature du problème posé : les bouteilles en plastique sont produites massivement et à un rythme effréné, mais que deviennent-elles une fois usagées ?

La seconde partie du reportage est consacrée à un entretien, entrecoupé d'images illustrant les propos des ingénieurs. Cette alternance d'images illustratives et de discussions donnent à ce reportage un ton de neutralité : on présente l'état des savoirs au sujet du plastique.

Lieux

Thèmes

Sur le même thème

Sur le même thème