Exposition de propagande antisémite Le Juif et la France

Exposition de propagande antisémite Le Juif et la France

Date de diffusion : 12 sept. 1941 | Date d'évènement : 05 sept. 1941

A Paris, au palais Berlitz, se tient une exposition de propagande antisémite Le Juif et la France.

Niveaux et disciplines

Ressources pédagogiques utilisant ce média

Informations et crédits

Type de ressource :
Forme :
Collection :
Les Actualités Mondiales
Date de l'évènement :
05 sept. 1941
Production :
Les Actualités Mondiales
Page publiée le :
2003
Modifiée le :
19 sept. 2022
Référence :
00000000237

Contexte historique

Par Françoise Berger

Le 5 septembre 1941 s'ouvre au Palais Berlitz, à Paris, l'exposition intitulée Le Juif et la France. Cette exposition, patronnée par l'Allemagne, mais organisée par le capitaine Paul Sézille, directeur de l'Institut d'études des questions juives, vise à démontrer l'emprise que les juifs auraient exercée sur la France en entraînant sa défaite. Elle insiste en particulier sur leurs prétendues différences raciales.

S'installant à Bordeaux, puis à Nancy, cette exposition aurait attiré, pour la seule Ville lumière, 200 000 visiteurs payants. Chiffres, certes non négligeables, mais en deçà de ceux qu'escomptaient ses organisateurs. [Voir André Kaspi, Les Juifs pendant l'Occupation, Paris : Seuil, Points Histoire, 1997]

Éclairage média

Par Françoise Berger

En conclusion du reportage, le commentateur déclare : "Après avoir jeté dans la guerre un peuple profondément attaché à la paix, ils ont conduit la France vers la plus totale défaite de son histoire. Telle fut l'œuvre destructive des juifs en France." Ce thème du "péril juif" est l'objet de plusieurs reportages dans les journaux d'actualité.

Pour autant, le ton est rarement aussi virulent que celui que l'on peut entendre sur les stations de radio, telle Radio Paris, ou lire dans certains journaux collaborateurs violemment antisémites.

Ce document fait partie des actualités cinématographiques diffusées du 7 août 1940 au 14 août 1942 sous le label "Actualités mondiales". Pathé et Gaumont s'étant repliés en zone sud, ce journal fut le seul diffusé dans la zone occupée. Version pour la France du journal allemand de l'UFA Deutsch-Wochenchau, il était conçu, monté et sonorisé à Berlin et ne comprenait que quelques sujets portant spécifiquement sur la France.

Thèmes

Sur le même thème

Sur le même thème