Dossier thématique

Elizabeth II, symbole de l’unité du royaume

Date de publication : 01 janv. 2022
Par L'équipe Lumni Enseignement
Publication : 01 janv. 2022 | Mis à jour : 24 oct. 2022

Niveaux et disciplines

Elizabeth II aura régné soixante-dix ans. Plus que la reine Victoria et que tout autre monarque britannique. Soixante-dix ans, de 1952 à 2022, depuis les années d’après-guerre jusqu’à l’après-Brexit.

     

Figure majeure de notre temps, Elizabeth II, reine du Royaume-Uni, de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord, aura accompagné son époque, imperturbable, impénétrable, ne laissant jamais rien paraître de ses sentiments et de ses opinions. Crises économiques, bouleversements politiques, transformations sociales n’auront apparemment jamais eu de prise sur elle. Parce qu’elle était au-dessus, bien au-delà, se devant d’incarner, envers et contre tout, la monarchie britannique, l'Église anglicane et le temps long des traditions. 

Proclamée reine à la mort de son père, le 6 février 1952, couronnée en grande pompe seize mois plus tard, le 2 juin 1953, à Londres, la jeune femme de 26 ans, épouse de Philip Mountbatten, duc d'Edimbourg, déjà mère de deux enfants, embrasse avec abnégation et dignité un destin qui n’aurait pas dû être le sien. En abdiquant, le 10 décembre 1936, son oncle, Edouard VIII, bouleverse la vie de sa famille, faisant subitement de son père, le futur George VI, le nouveau roi d’Angleterre et d’elle, seulement quinze ans plus tard, la nouvelle souveraine du royaume.

Un couronnement très médiatique

Son couronnement, le 2 juin 1953, donne lieu à une cérémonie grandiose, à Londres, à l’abbaye de Westminster. Contre l’avis même de son Premier ministre, Winston Churchill, Elizabeth insiste pour que l’événement soit diffusé à la télévision. Retransmis en direct au Royaume-Uni, en France, au Danemark, aux Pays-Bas et en République fédérale allemande, mais aussi en différé – le temps que les bobines arrivent par avion – au Canada, aux États-Unis et en Australie, il sera suivi par 277 millions de personnes à travers la planète. Une première médiatique.

Insert de la ressource Document - ID: 00000000523 en mode complementaire

Les spectateurs et téléspectateurs observent, émerveillés, le passage du carrosse royal, puis la lente et majestueuse avancée vers le trône d’Elizabeth, somptueusement vêtue d’une robe de soie blanche et portant une traîne de cinq mètres de long. Ils assistent ensuite au serment, à la remise des sceptres royaux et, enfin, au sacre.

Insert de la ressource Document - ID: 00000004405 en mode complementaire

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale et alors que les colonies initient leur mouvement vers l’indépendance, la vieille monarchie britannique perpétue les traditions, mais devient aussi, dans le même temps, grâce aux outils de communication modernes, une monarchie humaine, incarnée, renouvelée et – apparemment en tout cas – toujours aussi rayonnante.

Insert de la ressource Document - ID: 00000004575 en mode essentiel

L'incarnation de la monarchie

En montant sur le trône, Elizabeth devient reine du Royaume-Uni et d’Irlande du Nord, des autres royaumes et territoires ainsi que de quatorze nations, mais également chef de l’Église anglicane. Elle devient aussi chef du Commonwealth, une communauté de nations créée en 1931, qui fédère autour de la Couronne britannique des territoires ayant, pour la plupart, appartenu à l’empire. 

Si ces titres imposent le respect, ils correspondent pourtant, dans la réalité, à un rôle essentiellement protocolaire : Elizabeth II représente son pays ; elle règne, mais ne gouverne pas. À la tête d’une monarchie parlementaire, elle nomme le Premier ministre, présente au Parlement le programme de ce dernier, mais laisse les prérogatives exécutives au chef du gouvernement et le pouvoir législatif au Parlement.

Le véritable rôle d’Elizabeth II est finalement d’incarner la monarchie britannique, de garantir ses institutions et ses traditions et de symboliser l’unité du royaume.

À sa mort, le Royaume-Uni, déjà ébranlé par le Brexit, est de nouveau déstabilisé. La reine est morte. Mais de quoi va hériter le nouveau roi ?

 

Pour aller plus loin

En juillet 2022, une Grande Traversée de France Culture était consacrée à Elizabeth II. Une immersion passionnante, au long de cinq épisodes, pour explorer l'imposant itinéraire de la reine, à l'impénétrabilité fascinante.

Grande Traversée : Elizabeth, the Queen.

Thèmes

Sur le même thème

: Voir les documents suivants
: Voir les documents précédents