vidéo -  Le Monde libre

Le débarquement de Normandie (vu par les Alliés)

Proposé par Institut national de l’audiovisuel

Date de diffusion : 30 juin 1944 | Date d'évènement : 06 juin 1944

Le débarquement allié du 6 juin 1944 en Normandie.

Niveaux et disciplines

Ressources pédagogiques utilisant ce média

Informations et crédits

Type de ressource :
Forme :
Collection :
Le Monde libre
Date de l'évènement :
06 juin 1944
Production :
INA
Page publiée le :
2003
Modifiée le :
19 sept. 2022
Référence :
00000000273

Contexte historique

Par Françoise Berger

Le débarquement allié tant attendu se produit enfin, sur les plages de Normandie, le 6 juin 1944 au matin. "Le jour le plus long" (D-Day ou Jour-J) est une rude et longue épreuve pour les combattants des 17 pays engagés dans ce premier débarquement en France. Ce jour là, ce ne sont pas moins de 175 000 soldats, transportés sur 4 266 navires et des milliers de chars, de véhicules et de canons qui sont débarqués sur le rivage normand (Utah Beach et Omaha Beach). En deux mois, ce sont au total 2 millions d'hommes et 2 millions de tonnes de matériel militaire qui vont suivre par cette première brèche. [Voir, entre autres, André Kaspi, La Libération de la France, juin 1944-janvier 1946, Paris : Perrin, 1995 ; Jean Pierre Azéma, Olivier Wieviorka, Les Libérations de la Franc e, Paris : Ed. de La Martinière, 1993 et les très nombreux sites internet créés pour les commémorations du 60e anniversaire]

Éclairage média

Par Françoise Berger

Le reportage se situe quelques jours après le débarquement. Le commentateur accompagne d'un ton assez tragique les vues générales sur les baies de Normandie vers lesquelles continuent d'affluer des navires chargés d'hommes et de matériel. Il est vrai que l'heure est difficile car les premières vagues de débarquements ont fait des milliers de victimes, beaucoup d'hommes étant morts avant de pouvoir poser le pied sur le sol français.

Grâce à des vues tournées à bord d'une barge, le spectateur peut vivre ce débarquement en "réel", aux côtés des hommes qui se précipitent dans l'eau déchaînée au moment où la porte bascule. Il faut faire passer un message optimiste : "la bataille de France est gagnée (...) il y a déjà 400 000 soldats alliés sur le sol de France".

Cependant, le reportage ne cherche pas à minimiser les pertes, puisqu'il revient ensuite sur des images montrant les conditions épouvantables du débarquement et les morts sur les plages, mais aussi les premiers prisonniers allemands. Des vues aériennes des bombardements expliquent que ce sont des chars allemands qui sont écrasés, mais on n'évoque aucunement les milliers de civils qui perdent aussi la vie sous ces bombardements alliés. Une fois à terre, les troupes s'organisent pour le débarquement du matériel lourd et la construction de pistes d'aviation qui doivent servir à la bataille de France à venir.

"Le Monde libre" est le titre des actualités filmées produites à Londres par l'Allied Information Service (service du SHAEF, Supreme Headquarters Allied Expeditionary Force) et diffusées dans certains territoires libérés, notamment en Afrique du Nord à partir de novembre 1942 et en Belgique à partir de septembre 1944.

Lieux

Thèmes

Sur le même thème

Sur le même thème

: Voir les documents suivants
: Voir les documents précédents